Vainqueur à la Ronde…de Vézelay

Article publié dans la rubrique Course

Cet article parle de : ,

            Pour l’ouverture de la coupe de France à Saint-Raphaël je me suis bien entraîné, là-bas j’ai tout donné et j’ai performé. J’ai donc besoin de récupérer, alors je continue de rouler mais à basse intensité et dans un relatif relâchement.



Rouler sans rouler.


* dimanche 28 mars je « roulotte » 1h30 sur Zesty adoré, je tire des buts à Jules…Il saute aussi quelques bosses avec des jeunes, je me contente de regarder, la coupe de France m’a rincé.

* Lundi 29 mars : un peu de gym avec les élèves + 1h30 de route cool sauf 10 sprints explosifs où j’approche les 1200 watts.

* Mardi 30 mars : « 2h Zesty cool » mais le terrain gras fatigue ! En chemin, un vieux qui fait du bois me lance « Salut Grand, tu f’rais mieux d’venir m’aider vingt dieux ! ». Pourquoi pas si je trouvais le temps ! Comme une vieille branche dans son bois, il a l’air heureux…

* Mercredi 31 mars : un peu de gym avec les élèves et pas de vélo.

* Jeudi 1er avril : sortie tôt le matin en Zesty, au milieu je nettoie un singletrack pendant 40 minutes…puis 20 minutes de rythme pour attraper la douche, la voiture et filer au boulot !

* Vendredi 2 avril : vtt, sac au dos et scie, je nettoie encore un singletrack pour notre rando du 09 mai (voir http://ucjv.free.fr). 1h20 de vtt cool + 1h30 de débroussaillage intensif !

Ce jour-là je revois le « vieux bûcheron » qui devient curieux : « Tu ne fais que ça de passer ici, qu’est-ce que tu fais donc ? » « Je nettoie un sentier plus loin, j’enlève du bois mort, salut ! ».

* Samedi 3 avril, je roule 2h35 sur route en discutant avec un pote pas vu depuis longtemps. Je trouve que la route fait mal aux jambes, ça fait longtemps que je n’en ai pas fait…

* Dimanche 4 avril, deux bonnes heures et 20km avec Jules et maman, Jules a un vtt Tecnic 24 Lite depuis la veille ! On part de 11h20 à 14h, il crève de faim mais il est content de son vélo !


Bref je roule, mais libéré des contraintes de l’entraînement. Je déguste des petits bouquets de ciboulette ou d’ail sauvage dans les sous-bois…Elle est pas belle la vie post-coupe de France ?



Superbe Ronde de Vézelay !


            Lundi 5 avril, avec deux minimes de mon club on part à la découverte de la Ronde de Vézelay dont on m’a dit du bien, comparable au Morvandiau vtt en un peu moins technique…Ce qui est discutable tant la première moitié de l’épreuve respire le singletrack ! Flancs de coteaux en dévers, terre, pierres : un régal de pilotage en finesse, un doigt sur le frein…Les deux jeunes sont ravis de leur parcours de 15km.

Quels pneus monter ? Après prise de renseignements sur l’état du terrain j’opte pour un Toro en 2.15 à l’avant et un Python en 2.0 à l’arrière, ce qui s’avèrera parfait.

J’envisage 2h pour boucler mes 45km…Il me faudra 2h18’41’’. Grassouillet mais pas bourbier, le terrain est exigeant sans être inhumain. Que du bonheur !

Nous sommes 180 au départ. Je suis prudemment puis teste mes adversaires dans la première côte, tout comme Pierre-Yves Facomprez, vainqueur sortant mais pas dans un grand jour.

On s’isole néanmoins devant, alternant les relais. Puis, trouvant que ça ne roule pas très vite, j’accélère dans une raide côte et dans la descente qui suit où « j’ouvre en grand ». En bas j’ai quinze secondes d’avance qui, en quelques kilomètres, deviennent une minute.

Je poursuis au train, vite mais « coulé ». Je suis surpris par la seconde moitié de la course, très physique avec ses nombreuses côtes. Je veille à ne pas « m’endormir », ça arrive quand on est seul en tête pendant 1h30. Le fléchage est parfait !

À 5km du but je casse ma selle ! La voilà creusée et abaissée d’1cm…Je « visse » pour rester hors de portée de mes adversaires qui, à la bagarre, se sont rapprochés sur la fin.

Au final il me reste 1’28’’ d’avance sur Pierre-Yves qui, un moment rejoint, a finalement sauvé la seconde place.



Précieux bénévoles.


            Lors de la remise des prix, le speaker me demande de me présenter sportivement, puis je dis tout le bien que je pense des efforts des bénévoles, ajoute quelques mots sur mon livre VTT Rouler plus vite…Le speaker en conclut « Voilà un champion qui sait rouler vite, s’exprimer, écrire…Il est parfait ou quoi ? ». Une femme ajoute dans un sourire « Il est marié ce monsieur ? »…Bref, chaude ambiance malgré le vent frisquet ! Des coureurs regrettent de ne pas savoir que je venais, ils auraient fait dédicacer leur livre. Diable !

Je gagne un vol en montgolfière et un pot de miel, je partagerai les deux avec mon petit Jules ! Mais en attendant, vers 18h20 il est temps de quitter cette sympathique épreuve.

Venez à la Ronde !


Quand j’annonce à mon petit Jules que j’ai gagné il me demande « Au scratch ou dans ta catégorie ? ». Quand je lui précise « au scratch » il me demande « Les forts qui étaient à la coupe de France ils étaient là aujourd’hui ? ». Il n’a que huit ans mais on ne la lui fait pas !

Qu’est-ce que ce sera dans quelques années…Je lui demanderai quelles sont SES perfs !


En attendant je conseille la Ronde de Vézelay aux amateurs de vrai vtt et de bel esprit !

Je dis tout le bien que je pense des organisateurs...

Tous renseignements sur www.saint-pere.fr.

Imprimer cet article Imprimer cet article