Coupe du monde de foot : pourquoi l’isolement?

Article publié dans la rubrique Divers

Cet article parle de : , , ,

Raymond Domenech, sélectionneur de l'équipe de France de football, a souvent été critiqué pour sa démarche d'isolement des joueurs de l'équipe de France, placés dans une sorte de "bulle" relativement hermétique aux supporters, médias, proches des joueurs...Cet isolement, évidemment mal compris par les supporters, a visiblement été également mal vécu par les joueurs. Au final il semble avoir été contre-productif.


On peut raisonnablement penser qu'un sélectionneur choisit ses stratégies pour le bien de l'équipe dont il a la responsabilité. Donc on peut raisonnablement estimer que Raymond Domenech pensait bien faire en isolant ses joueurs dans un luxueux hôtel ou à l'entraînement, le plus souvent mené à huis-clos. Le sélectionneur a pu estimer, à bon droit, que les joueurs, finalistes de la coupe du monde 2006, donc observés sous toutes les coutures, seraient l'objet de nombreuses sollicitations en Afrique du Sud et qu'il convenait de les en prémunir.


Par ailleurs ce n'est pas la première fois qu'une équipe est plus ou moins isolée avant une coupe du monde et certaines s'en sont très bien sorties. En 1998 par exemple, on a découvert la vie des Bleus après la coupe du monde, notamment avec l'émission Les yeux dans les Bleus, tournée pendant leur préparation mais dont en gros rien n'avait filtré avant l'épreuve. En vtt, Julien Absalon  s'est lui aussi, à sa manière,  isolé avant les Jeux olympiques d'Athènes (mais à ce moment-là il n'était pas encore trop épié par les médias) et surtout avant ceux de Pékin en 2008, juste après ses déboires au championnat du monde. Il s'est fait oublier, s'est reconcentré sur l'entraînement (certains diraient les fondamentaux) et cela lui a parfaitement réussi.


Pourquoi, au contraire, l'isolement des Bleus avant la coupe du monde de football 2010 a-t-il provoqué plus de tensions que de conditions propices au rendement sportif de l' équipe?


Dans VTT Rouler plus vite, notamment au chapitre Dépsychologiser la performance, j'évoque cet aspect des choses et  le caractère délicat de l'isolement avant une compétition.


* Insuffisamment isolé de l'ambiance générale un sportif peut dévier de ses objectifs de performance. Par exemple il peut céder à la tentation de sortir en boîte, boire de l'alcool...au lieu de s'entraîner dur et se coucher tôt. Dans ce cas le sportif n'est pas assez concentré sur l'objectif sportif, son rendement diminue.

* Trop isolé de son environnement social habituel, le sportif peut se mettre à "surpenser" à la compétition à venir, être progressivement rongé par le stress, terminer ses siestes plus fatigué qu'il ne les a commencées, dormir de plus en plus mal...Dans ce cas le sportif est trop concentré sur l'objectif sportif, son rendement diminue aussi.


Raymond Domenech, en isolant ses joueurs avant la coupe du monde, les aurait-il "trop concentrés" sur l'épreuve à venir, au point de les crisper? C'est possible.


On peut aussi imaginer d'autres raisons qui auraient poussé le sélectionneur à isoler ses joueurs.


- Raymond Domenech entretient des rapports assez conflictuels avec les médias. Du fait de sa manière de s'exprimer, souvent au second degré, floue, sibylline voire absconse, il semble jouer en permanence au chat et à la souris avec eux, comme s'il voulait que la signification de ses paroles restent son exclusive propriété. Pas étonnant dans ces conditions que ses rapports avec les médias se soient détériorés et qu'il ait cherché à s'en protéger...Mais devait-il amalgamer sa protection personnelle et celle des joueurs de l'équipe de France? Certains (Evra ou Toulalan par exemple) semblaient capables de communiquer sainement avec les médias sans cette "mise sous bulle" qui a tendu tous les rapports.

- Une autre  raison peut être imaginée, qui n'est pas à l'avantage du sélectionneur. De manière générale, les personnes compétentes dans un domaine ne craignent pas de se dévoiler en action. Elles savent que celle-ci sera bien perçue. Au contraire, les personnes incompétentes évitent plutôt l'exposition de leur action au grand jour, sachant que l'observation et l'évaluation de leur action jouera en leur défaveur. Or les entraînements dirigés par Raymond Domenech ont, à plusieurs reprises, été critiqués pour la faiblesse de leur contenu tactique. Alors, en privilégiant les entraînements à huis-clos, Domenech voulait-il prémunir ses joueurs contre les observations tactiques, les prémunir d'un excès de pression...ou dissimuler ses faiblesses en tant qu'entraîneur? En tout cas, après le fiasco de l'équipe de France, c'est certainement lui qui termine le plus isolé.



Je ne suis pas en mesure de répondre à ces questions. J'observe juste que dans l'ensemble rien n'a "fonctionné", et que pour Laurent Blanc, le sélectionneur suivant, il importe de savoir si la responsabilité en incombe surtout au sélectionneur précédent (auquel cas Laurent Blanc peut espérer un autre niveau de performance en s'y prenant bien) ou aux joueurs (auquel cas il risque de se casser les dents même s'il est compétent).

Imprimer cet article Imprimer cet article