Coupe du monde de foot : s’unir quand même?

Article publié dans la rubrique Divers

Cet article parle de : , ,

Depuis quelques jours en coupe du monde l'équipe de France de football semble avoir touché le fond (quoiqu'on ne sait jamais). Il n'y a pratiquement personne pour croire encore en cette "équipe" qui semble avoir perdu toute cohésion. Pourtant...Il peut se passer quelque chose d'intéressant avant le match de demain soir (mardi 22 juin 2010) contre l'Afrique du Sud. Hier les joueurs ont refusé de s'entraîner pour protester contre l'éviction de Nicolas Anelka suite à ses injures envers le sélectionneur Raymond Domenech. On a alors pu voir une séparation physique des joueurs et du sélectionneur : les uns regroupés d'un côté, l'autre seul de l'autre. Impressionnant.


Mais justement, il m'a semblé que c'était la première fois depuis longtemps qu'on voyait l'équipe de France soudée, regroupée, faisant front! Elle semble avoir enfin identifié son "ennemi". Il s'appelle Raymond Domenech. Il est maintenant seul, terriblement seul. En face de lui l'équipe de France a peut-être une opportunité : celle de prendre sa destinée en mains SEULE, sans le sélectionneur, en décidant elle-même qui va jouer et comment les joueurs vont jouer (pas "à onze, en bleu" comme dit Domenech...).


On peut envisager une telle réaction, salutaire, où les joueurs ont enfin un repère : leur sélectionneur, à qui ils décident de prouver que SANS LUI ils sont capables de mieux faire.


A ce stade de délabrement de l'équipe je ne vois pas de meilleure solution pour l'équipe de France. Surtout pas une reprise en mains par les instances fédérales, discréditées et en opposition elles aussi avec l'équipe de France, évidemment pas par Domenech qui ne contrôle plus rien (a-t-il jamais contrôlé quoi que ce soit?).


Si les Bleus savaient faire cela et que cela aboutisse à une qualification pour les 8èmes de finale, ils auraient ensuite une force énorme. Evidemment ça fait beaucoup de "si".


PS  : mon petit Jules a un peu pris "à onze, en bleu" au pied de la lettre. Hier il m'a dit "Nous au foot on joue en bleu mais à 5...Ou à 10 si on compte les deux terrains". Raymond, tu es un bon professeur...pour un enfant de huit ans. S'il te plaît apprends-lui en plus qu'on dit plutôt les deux équipes.

Imprimer cet article Imprimer cet article