De Casar au XCO en passant par Lapierre.

Article publié dans la rubrique Entraînement

Cet article parle de : , , , , ,

Hier je me suis pris au jeu de l'étape reine des Alpes du Tour de France, qui franchissait moult obstacles (côte de Châtillon, col de la Colombière, col des Saisies, col de la Madeleine) car son déroulement fut très intéressant, à la fois pour la victoire d'étape et pour le classement général. Le matin j'avais été rouler sur un projet de parcours pour les championnats de Champagne xco 2011. Le soir, entre 18 et 21h, je suis retourné sur ce parcours pour ouvrir, à force litres de sueur, un sentier permettant d'éviter un récent aménagement touristique. Trois heures d'ouverture pour 40 secondes de vtt! Ce matin je suis retourné sur le parcours, j'ai enchaîné 12 fois le nouveau single, 10 fois une descente mal tracée de 5m de dénivelé, 10 fois une autre descente de dénivelé équivalent.








A cette occasion je n'ai pas pu m'empêcher de repenser à l'étape d'hier du Tour de France. D'abord parce qu'elle fut l'occasion de réflexions amusantes de mon petit Jules. Sur la fin de l'étape je  me livrais au jeu des pronostics. J'ai vu juste quand, à 10 kilomètres de l'arrivée, j'ai pensé que les échappés seraient repris par Contador - Schleck - Moreau (qui logiquement ne roulait pas car il avait son équipier Sanchez à l'avant). Je me suis trompé en pronostiquant une victoire de Christophe Moreau. Je me suis encore trompé en pensant que Sandy Casar allait encore devoir se contenter d'une place d'honneur.








Lorsque Casar a gagné, ma femme Lolo s'est écriée "Gilles Lapierre" va être content!". Jules a demandé pourquoi. On lui a expliqué que Sandy Casar roulait sur un Vélo Lapierre. Il a alors joué au fan de base, crié un grand coup, sauté sur le canapé, maman a dit "Juuules arrêêête!" et la vie a continué...








Ce matin, alors que je suais à grosses gouttes à répéter les mini-portions de mon projet de tracé de championnat de Champagne xco (ça devient vite très intense!), je me suis dit que le vtt xco était quand même très différent de la route...Les cols durent 10 à 30km, à rythme et pente plutôt réguliers ; le vtt xco est bourré de relances, de changements de posture sur le vélo et de mini-changements de fréquence cardiaque et de niveau d'essoufflement. Et puis mon "Zesty adoré à l'entraînement" pèse un bon 13kg tandis que les vélos des routiers pèsent 6,8kg...parce qu'il est interdit de descendre en dessous.








Mais dans les deux cas les Vélos Lapierre sont drôlement efficaces! Certains pilotes aussi...








Au fait, voici la courbe de Dénivelé Polar de cet "entraînement - marquage de tracé". Un entraînement "coupant" ! Certains se perdent dans les intensités de leurs fractionnés...Qu'ils fassent un peu ce genre d'exercice, le rapport au xco est évident (pilotage, gestion de braquets, position sur le vtt...) et les intensités sont extrêmement spécifiques au xco. Ca fait déjà beaucoup de choses efficaces pour progresser en xco, non?




Après la scie pour débroussailler, un fractionné en dents de scie...




Imprimer cet article Imprimer cet article