Vous êtes au courant?

Article publié dans la rubrique Ecologie

Cet article parle de :

Si vous n'y êtes pas encore, je vais vous éclairer ainsi vous le serez "égal Le Mans"...


Le lundi 20 septembre dernier, au journal télévisé de 13h sur France 2, un reportage plein d'énergie nous montre comment des citadins rechargent leurs batteries en se déplaçant en vélo...électrique bien sûr. Ainsi restent-ils en prise avec les évolutions actuelles. J'aurais pu dire branchés...



Ca se passe au Mans, ça fonctionne 24h (du Mans...) sur 24, et ça dépasse les espérances de la ville.



 

De quoi s'agit-il? Depuis quelques mois, la ville a acheté un parc d'une centaine de vélos électriques qu'elle loue 120€ par an à des habitants désireux de  se déplacer "autrement" et surtout plus "vertement".



 

Un vélo électrique ce n'est pas 100% écologique, mais ça l'est évidemment beaucoup plus qu'une voiture. Pas seulement en ce qui concerne les émissions de Co2 d'ailleurs : un vélo électrique est beaucoup plus silencieux qu'une voiture, il occupe bien moins de place de stationnement, il est donc synonyme de moindres pollutions sonores et spatiales.


 

Actuellement la ville du Mans est débordée par son succès, au point qu'elle envisage de doubler son parc de vélos électriques pour le faire passer à 200 unités. Il est vrai que ce genre de bicyclette est relativement chère à l'achat (1500 à 2500€)...Quoique son coût initial s'amortit rapidement en économie de carburant, vidanges, pneus de voitures et autres dépenses de stationnement. A long (et même à moyen) terme, c'est un investissement très rentable!



 

...Et pas seulement financièrement : le vélo (électrique ou non) offre une intéressante "qualité de déplacement" : on brûle des calories sans s'épuiser, on retrouve ainsi la forme (on recharge ses accus!), on redécouvre les sensations liées aux saisons (le froid, le chaud, le soleil, le vent...la pluie aussi parfois!) qui peuvent paraître agressifs dans un premier temps, mais qui deviennent rapidement des sources de sensations agréables et continuellement renouvelées, à la différence de l'environnement métallique et climatisé d'une voiture. Au final le vélo procure d'agréables sensations de liberté...


 

Dans un nombre croissant d'agglomérations, les déplacements deviennent une véritable source de stress, une impasse écologique et un non-sens technologique puisque des engins de deux tonnes pouvant rouler à 200 à l'heure sont la plupart du temps à l'arrêt ou presque : aux feux rouges, dans les bouchons, en recherche de place de stationnement...


 

Rien d'étonnant, dans ces conditions, que les initiatives apaisant les déplacements urbains (sans les ralentir, au contraire!) trouvent un écho favorable!



 

Et puis pour ceux qui jouissent d'une bonne forme physique, il y a encore mieux : le vélo 100% mécanique! Celui-là avance grâce à votre propre moteur, qu'il contribue à maintenir en bonne état.



 

"Le corps humain s'use si on ne s'en sert pas''...Pensez-y !

Imprimer cet article Imprimer cet article