Leçon de motivation.

Article publié dans la rubrique Entraînement, Psychologie

Cet article parle de : , ,

Le dernier numéro de Bike propose une interview de Julien Absalon. Certains diront qu'il a raté sa saison 2010. C'est aller un peu vite en besogne!Vainqueur d'une manche de coupe du monde, second du général, champion de France pour la énième fois...Beaucoup s'en contenteraient comme Julien le dit lui-même dans l'interview.


Il n'en reste pas moins que Julien ne s'en contente certainement pas. Mais là où d'autres se lamenteraient peut-être, lui positive à fond et fait des difficultés rencontrées cette année autant de challenges à relever, et autant de sources de motivation.


Il est maintenant trentenaire? Il envisage la lutte entre les trentenaires et les "jeunes" comme source de palpitantes batailles en 2011.

Le format vtt xco se rapproche de plus en plus du cyclo-cross? Il prévoit de courir le challenge national de cyclo-cross cet hiver, alors qu'il y a un an il disait qu'il voulait bien faire des sacrifices en été mais plus en hiver...

Il chute après 500m de course aux championnats du monde? Pas question de bâcher, une place d'honneur lui ferait des points, c'est toujours ça.

Il a maintenant un enfant, cela pourrait lui donner envie d'être à la maison plutôt que de batailler sur un vtt? Il se dit heureux de rentrer à la maison, ressentir plus de recul par rapport à ses performances, mais les ajustements prévus pour 2011 laissent supposer une motivation intacte.


Une phrase est éloquente : "Il y a des challenges partout". Julien Absalon sait à merveille les créer!


Bref, comme je l'annonçais dans un article du 22 octobre 2009 (que l'on peut encore trouver ici http://www.cycles-lapierre.fr/upload/lapierre/File/Absalonanalyse-dune-interview22-octobre-2009.pdf), Julien Absalon entre dans un cycle où les victoires seront certainement moins nombreuses, plus contestées...mais aussi plus belles quand elles surviendront.


Lui, en grand champion, accepte cette évolution dans toute sa logique, implacable, celle de l'âge, du plafonnement progressif du niveau avant  sa lente régression...J'ai bien dit avant, car je crois qu'il n'en est pas encore là!


Je crois même que la somme de pépins subis par Julien cette année peut le rendre plus décontracté l'an prochain, car plus conscient que toute victoire de haut rang sera du bonus, posé sur un palmarès d'ores et déjà incomparable en vtt xco.


Décontracté et "plein de challenges", ça peut faire mal!


Et puis s'il est en manque d'idées d'entraînement, il pourra toujours demander conseil à mon petit Jules. Celui-ci, voyant la couverture du dernier VTT Mag et la "chariotte" de l'Intégralpes, m'a dit "Papa c'est ça qu'il faut que tu fasses pour t'entraîner : tu tires une brouette chargée en vtt, comme ça après quand on la retire tu vas super vite!". Si la vérité sort de la bouche des enfants, l'hiver va être dur...

Imprimer cet article Imprimer cet article