VTT xco et cyclo-cross : prêts pour la fusion?

Article publié dans la rubrique Divers

Cet article parle de : , ,

Le 28 avril dernier je publiais La victoire d'UCI-clo-cross, où j'annonçais une possible fusion du vtt et du cyclo-cross. Depuis, deux évolutions, d'apparence mineure, me confortent dans cette opinion:


* Les temps de course optimaux pour le vtt xco ont encore été réduits pour la saison 2011, ils seront de 1h30 à  1h45 pour les élites hommes, dames, opens et masters. Plus qu'une demi-heure d'écart avec le cyclo-cross en élite, alors qu'en 1995 Dupouey remporte la manche de coupe de France de La loge des Gardes en 2h54...Si on raccourcit encore un tout petit peu le format vtt xco et qu'on allonge un poil le format du cyclo-cross, les deux disciplines se confondent, au moins en ce qui concerne leur durée de course.


* Page 5 du N° 2275 de La France Cycliste, on peut lire ceci : "Dans son article 1.3.025, le règlement UCI du sport cycliste autorise désormais l'usage des freins à disque lors des entraînements et des compétitions de cyclo-cross."



Depuis quelques années, différentes évolutions rapprochent énormément le vtt xco du cyclo-cross:


* L'autorisation de l'assistance technique. En vtt xco le changement de vélo reste interdit...pour l'instant.

* Le raccourcissement des boucles à parcourir. En vtt xc, en 15 ans, on est passé de 2h30 en une seule grande boucle, à 1h50 en 6 à 8 tours. La raison invoquée est surtout de rendre le vtt xco plus spectaculaire.

* La réduction des temps de course. Des 2h54 de Dupouey en 1995 aux 1h45 actuels, on a perdu une bonne heure.

* L'autorisation de l'usage des roues de 29 pouces en vtt, des roues de même diamètre que celles de cyclo-cross.

* L'autorisation de l'usage des freins à disque en cyclo-cross (on se demande d'ailleurs pourquoi ils étaient interdits, c'est un élément de sécurité!)

* Le projet de tracés xco ultra-courts. On parle de 2,5km pour le vtt aux JO de Londres en 2012...

* L'instauration des relais et du short track, qui poussent encore un peu plus le vtt vers le "court et spectaculaire", rendant par contraste le spectacle du vtt xco "pataud".

* La combinaison de différentes évolutions : par exemple, les boucles de plus en plus réduites (avec ascensions de plus en plus courtes) combinés à l'autorisation de l'assistance technique, poussent les coureurs à opter pour des choix matériels plus extrêmes qu'avant. Ainsi le double plateau connaît un grand succès alors que peu de coureurs en tirent réellement profit (ils n'ont  pas le niveau pour l'exploiter). Du coup on voit plus souvent des coureurs monter certaines côtes raides à pied...comme en cyclo-cross. On s'éloigne du "jeu originel" du vtt qui consistait à essayer de franchir le maximum de passages à vélo.


On voudrait fusionner le vtt xco et le cyclo-cross qu'on ne s'y prendrait pas autrement. Je pense d'ailleurs que cette volonté existe bel et bien chez certains dirigeants de l'UCI.


Aujourd'hui semblent se mettre en place les conditions qui permettront, à court terme (un an, une olympiade?) aux autorités "cyclo-cross" de l'UCI de considérer comme normal la fusion du vtt xco et du cyclo-cross, de mixer les deux coupes du monde en une seule, voire d'installer le cyclo-cross aux Jeux olympiques, dans une version à peine modifiée, en lieu et place du vtt.


Quelle pourrait être la prochaine évolution? Je verrais bien le vtt xco passer bientôt d'une logique de distance à une logique de durée...comme en cyclo-cross. Depuis quelques années déjà, chaque week-end de coupe de France, on cogite beaucoup sur l'importance d'ajouter ou retrancher un demi-tour, ajouter ou pas une start-loop, afin de rester dans le format horaire. Un jour on se dira que c'est encore plus simple d'arrêter la course à une durée précise. Les tours hyper-courts permettront cela. Le vtt aura perdu une de ses dernières incertitudes liées, par exemple, à la météo qui pouvait rallonger le temps de course. Si cette évolution survient il y a fort à parier que pour les élites on choisira la fourchette basse de durée (1h30)...


La stratégie ne manque pas de finesse : à intervalles réguliers on procède à des modifications de règlements qui, considérées individuellement, paraissent mineures, mais qui, cumulées, changent radicalement la discipline, au point de la confondre avec une autre, existante depuis plus longtemps, mais qui se voyait refuser le Graal olympique du fait qu'elle se courait en hiver.


L'histoire regorge d'exemple de sports qui en absorbent d'autres, dans une ambiance de lutte de territoires, qu'on perçoit clairement après quelques années de recul...ou si l'on dispose de connaissances en histoire du sport.


L'histoire est en marche, les entraîneurs fourbissent déjà leurs armes pour adapter l'entraînement aux nouvelles exigences de ce "vtt - cyclo-cross" (faudra-t-il trouver un nouveau nom, l'un des deux l'emportera-t-il?). De cela je reparlerai dans un autre article, où il sera beaucoup question de lactates, force, très hautes intensités, relances...

Imprimer cet article Imprimer cet article