VTTéléthon !

Article publié dans la rubrique Divers

Cet article parle de : , , ,

Le mot Téléthon a des airs de marathon...C'est un peu ce que je ressens depuis deux jours. Retour sur 48h bien remplies:


Vous connaissez cette devinette? "Qu'est-ce qui tombe en hiver, qui est blanc, froid et se termine en ard"? Réponse : "La neige conard!" OK elle est un peu lourde...La blague, pas la neige.




"Blanche neige" fut omniprésente dans mes activités de ce week-end, un vrai conte de fées! Hier, je pars dès 8h30 en vtt, par moins 5 degrés, sous les flocons, flécher les 20km (et les 10km réservés aux petits jeunes) de notre rando Téléthon. Au bout d'un quart d'heure je veux retourner, ça caille trop! Puis ô miracle, je gravis Le retour, côte de 160m de dénivelé non soldé, au bas de laquelle je dois casser pas mal de branches qui, chargées de neige, obstruent le passage. Ca + ça...réchauffe, d'autant que


un rayon de soleil blafard


illumine les arbres épars.


Neige et soleil


manège de merveilles.


Au sommet de la bosse j'ai oublié le froid. Pas pour longtemps. Après 500m de chemin large j'avise une enfilade de singletracks, bouchée par la neige qui fait crouler les branches. Je force le passage tel un sanglier, j'en prends partout




je suis déguisé tout blanc

bonhomme de neige en déplacement.




...Mais toujours pas froid, car occupé à sauter du vtt, agrafer une flèche ou poser une rubalise (rouge, super visible par temps de neige). Je marque quelques flèches à la bombe directement sur la neige. Pourvu qu'elles ne soient pas recouvertes par une averse de plus! Heureusement, ce vendredi 3 décembre 2010, ça "floconnera" toute la journée mais sans plus.




Plus j'avance, plus je galère pour clipper mes cales après avoir posé une rubalise. La température avoisine maintenant le zéro, la neige ramollit et colle aux semelles, formant un sabot que j'évacue en tapant mes pieds contre un tronc d'arbre puis contre mes pédales (merci la solidité des modèles Shimano!).




J'ai beau faire, à 11h15 je n'ai fléché que 13km et Jules sort de l'école dans un quart d'heure! Je prends la route et file à Thonnance par une descente et un long faux plat descendant sur route, qui me glacent! Avec Jules et son petit copain Benjamin on s'enfile un plat de pâtes fumant, du carburant pour finir le travail l'après-midi. A 13h30 je redémarre, le faux plat puis la bosse en montée cette fois. J'ai presque chaud! Encore deux heures et tout est fléché, il n'y a plus qu'à servir frais le lendemain...5h de fléchage pour 20km! Le soir j'improvise une soupe avec un peu de tout, Jules la trouve super bonne! Vive le hasard (ou presque...).




Le samedi 4 décembre commence par 2h de vente de bibelots pour le Téléthon, dans les rues de mon village, avec trois jeunes, deux filles et un garçon, plus ou moins gelés. Mais on rigole bien. La mère d'une des filles vit en chaise roulante, la jeune fille se sent très concernée...Butin : 83,5€, on est contents. Les petits ruisseaux font les grands fleuves.




Midi  : encore un plat de pâtes pour recharger les accus. A 14h on est une trentaine (dont près de 10 jeunes) pour la "rando Téléthon". Ca démarre doucement mais sûrement. Après environ 5km je découvre trois rubalises enlevées et reposées dans l'autre sens. Ca m'énerve ! Je me dis que si un jour je prends un imbécile en "flag" je lui ferai bouffer le rouleau! Depuis deux mois (organisation du stage du 21 novembre, ramassage des déchets le 27, Téléthon 3-4 novembre), je ne débranche guère. Dans ces conditions le stress peut parfois monter d'un cran.


On remet tout en place avant de s'enquiller Le Retour, "la côte qui réchauffe" et creuse des écarts impressionnants, sans doute à cause des difficultés ajoutées par la neige et le froid. Puis on s'engage dans la section la plus "vtt", on roule et on fait des photos, même si la veille c'était encore plus beau, le vent ayant un peu fait tomber la neige des branches...mais il en reste!



En bas d'une descente, Jérôme, victime d'une branche dans la roue arrière, casse  sa patte de dérailleur. Il roule sur mon X-Control 2009...je me fais bâcher! Eric "Véloder" Hartstern sort une "patte de dérailleur universelle" qu'il insère entre la cassette et le cadre, il serre fort, Jérôme peut rentrer, merci Mc Giver!



Plus la sortie avance, plus on rigole dans la neige. On tente des descentes - remontées du fond d'un trou, Franck nous gratifie d'une superbe roulade arrière avant d'avoir du mal à remonter le trou à pied! Je me surprends à descendre un truc très raide qui finalement ne glisse pas tant que cela (fallait oser...). La nuit approche. On shunte 500m difficiles avant de se faire un dernier plaisir dans une descente où la trace noirâtre se découpe comme un trait de plume sur les côtés blanchis par la neige. A 16h45 tout le monde est rentré, les jeunes ont fait leurs 10km, certains sont "frigos", d'autres font des glissades dans la salle des fêtes du village où on se brûle la gorge de plaisir, qui avec un chocolat chaud, qui un café...Voire une choucroute pour ceux qui ont réservé le soir! Tout ça pour le Téléthon bien sûr. Notre rando lui a rapporté 130€.



Départ au "chaud"...La suite sera plus fraîche!





"Quand je fais du vtt, je vois la vie...En blanc"



Ainsi s'achève pour moi une trilogie éprouvante mais gratifiante, que je résume en quelques chiffres:


* 21 novembre : stage vtt, 8 ateliers, 55 participants dont 38 jeunes

* 27 novembre : nettoyage de la forêt, 15 participants dont 6 jeunes, 300kg de déchets ramassés

* 04 décembre : Téléthon, 26 participants dont 9 jeunes, 130€ récoltés.


Et à chaque fois une belle ambiance "club" ! Un grand merci à tous.


Je vais maintenant mettre un peu le bénévolat en veilleuse!

Imprimer cet article Imprimer cet article