J’ai failli mourir.

Article publié dans la rubrique Divers

Cet article parle de :

Et je ne blague pas. Ce matin, après trois semaines de PPG sans  vélo, je remonte sur

 mon Lapierre X-Lite qui commençait à prendre froid dans le garage. Au programme 1h30 de route, à m'émerveiller devant les arbres gelés sur les hauteurs (température moyenne : -2°).


Au kilomètre 31, entre Noncourt et Poissons : une ligne droite d'un kilomètre, visibilité parfaite. Trois voitures arrivent face à moi, elles se suivent. Soudain, alors qu'elles sont à environ 100m, la deuxième, un Espace gris, double la première. Elle déboîte et prend toute la place de mon côté de chaussée! Je fais de grands signes mais le chauffard s'en fout! On se croise à trois, moi dans les graviers, le chauffard qui se fait klaxonner par les autres voitures, mon épaule gauche qui frôle un rétroviseur et 1,7 tonne de métal lancé à 90km/h. Des mots très grossiers m'échappent. Franchement, s'il s'était arrêté je lui en mettais une (voire plus si affinités).


Il a poursuivi sa route, moi je me suis dit qu'il fallait toujours regarder devant soi quand on roulait, a fortiori si des voitures arrivent en face.


Il ne sera pas verbalisé, c'est comme ça.


La vie peut s'arrêter à tout moment, il faut le savoir. Ca peut aider à mieux l'apprécier tant qu'elle se poursuit...


En 2011 sortez couverts et gardez les yeux ouverts!

Imprimer cet article Imprimer cet article