St-Raphaël : inachevé…et l’avenir du vtt xco?

Article publié dans la rubrique Course

Cet article parle de : , , , ,

Ouverture de la coupe de France vtt xco à St-Raphaël...Voilà le genre de course qui me fait dire "je ne saurai jamais"...Premier du scratch masters après 6km de course  (avec Brochot - Spiesser - Munoz qui termineront dans cet ordre), 4ème du scratch au km 10 à 15 ou 20" de la tête...crevaison 1km plus loin sur une pierre coupante, début de la galère : 3km à pied où je la joue "100% honnête" (plusieurs coureurs et spectateurs me proposent des roues, je refuse pour respecter le règlement des zones d'assistance). J'atteins la zone 2 d'assistance après avoir bien testé les chaussures Shimano en course à pied! Les amis de Véloroc - Lapierre me sauvent la mise avec une roue arrière XT 10V, merci les gars! Et merci aux très nombreux spectateurs qui m'ont chaudement encouragé!





Concentré sur la tâche...








Tentative de torsion de manivelles XTR!



 




Mollet saillant avant pierre coupante (Alex Munoz dans ma roue)




Je repars environ 100ème, l'occasion de redire "bonjour" à de nombreux coureurs qui m'avaient encouragé pendant mon "trail"...Au passage de la ligne d'arrivée je rejoins J-François Pinoncely, champion de France des 55 ans (ou 60, je ne sais plus!), on se donne l'accolade, c'est sympa. Puis je repars terminer plus ou moins vite afin de sauver une ligne de départ pas trop reculée pour la seconde manche à St-Brieuc. J'adresse un coucou tout particulier à Alain "Creuse Oxygène" Menut qui m'a rudement encouragé dans les bons et les mauvais moments!


Je termine 66ème scratch (Lapierre - Véloroc fait 1 et 3 avec Brochot - Munoz!). Plus tard je consulte les temps au tour : 14 minutes perdues sur la crevaison, puis environ 2' pour les deux derniers tours que j'ai faits "plus ou moins vite"...Il semble que j'avais les jambes pour gagner une quatrième fois à St-Raph chez les plus de quarante ans! Mais il ne fallait pas crever. En tous cas je suis rassuré sur mon état de forme, d'autant que j'ai fait plus de préparation physique et moins de vélo que les années précédentes, de manière à conserver des "réserves d'entraînabilité" pour l'échéance mondiale masters du 23 juillet au Brésil.



Et quoi d'autre?


Beaucoup de bons moments bien sûr. On a bourré l'Espace pour partir à quatre. "Covoiturage = moins de polluage = moins de nuages"...



3 masters + Sabrina Enaux = décontraction + professionnalisme = très bon cocktail!



Arrêtons là les équations bidon. Quand même, on s'est bien bidonnés. Sabrina m'a épaté une fois de plus. Après une saison 2010 en demi-teinte voire sombre, elle rebondit en roulant comme une balle! Elle voulait se tester sur quelques points:


* Départ rapide : elle passe 2ème à la fin de la start loop (en fait un demi-tour), test concluant!

* Tester un tout-suspendu : elle le fait et comment! 3ème scratch derrière Bresset - Byberg et devant Bourdon, Ferrand-Prévot et toutes les autres.



Elle est partie vite, a reculé un peu mais pas trop et a fini très fort. Cela me fait d'autant plus plaisir que j'ai entendu quelques spectateurs qui pensent bien connaître le vtt l'enterrer avant le départ, genre "C'est fini pour elle, cette année elle va être complètement dépassée"...Il peut y avoir beaucoup de ressources dans 1m60 bien constitués!



Ludo Leflem fait lui aussi une très belle course. Le matin de la course je le strappe à l'épaule car il s'est mis une vraie grosse boîte 10 jours auparavant, il a une luxation acromio-claviculaire mais termine quand même 3ème chez les plus de 40 ans! On va bien se bastonner dès que j'arrête de crever.


L'avenir du vtt xco...


Et puis il y a eu de nombreuses discussions sur l'avenir de la coupe de France et du vtt aux JO. Il n'échappe à personne que chaque année en coupe de France les tracés sont plus courts : longueur des boucles et temps de course réduits. L'objectif est d'adapter la coupe de France aux contraintes des tracés coupe du monde et olympique xtt xco...Sauf que le tracé prévisionnel de Londres n'est PAS du vtt, du moins pas tel qu'on l'envisage depuis 10 ou 20 ans.


Voir par exemple:



http://www.velochrono.fr/actu/2011/jo-2012-le-circuit-de-vtt-ne-plait-pas-a-absalon/ 



* http://www.stephane-tempier.com/2011/03/circuit-des-jo-2012.html, où Stéphane Tempier semble présenter un parcours de "bicross - northshore", je n'arrive pas à croire que ça puisse être un parcours prévisionnel de JO vtt! La musique qui accompagne la vidéo est des Prodigees : Smack my bitch up...c'était voulu??? Tout compte dans une vidéo...


* http://www.youtube.com/watch?v=fnA594B99MM pour une présentation du site du vtt aux JO...



Et le meilleur pour la fin : http://www.youtube.com/watch?v=DQWzy522yCM&feature=autoplay&list=PLB959C7A4CBF37936&index=32&playnext=2, on voit tout le circuit (en fait tout le projet de circuit) : il est extrêmement artificiel, les dévers sont aplanis, les virages sont relevés, comme si on ne pouvait pas laisser les pentes naturelles. Ca fait longtemps que je me pose cette question : souvent les traceurs de circuit relèvent les virages, rarement ils pensent à laisser voire à accentuer les  dévers, alors que ce serait pourtant plus technique! Mais le pire de tout, c'est cette "route", chemin stabilisé, qui a été créée sur plus de 50% du tracé. Ne manque plus que le goudron. Je pense que les routiers et cyclo-crossmen sont déjà en train de causer aux sélectionneurs...



Bref, malheureusement cette vidéo confirme ce que j'ai écrit dans divers articles précédents : la fusion vtt - cyclo-cross (voire le phagocytage du vtt par le cyclo-cross) est en marche.



Remarquez, si Absalon gagnait à Londres, cet extraordinaire exploit serait encore rehaussé par le fait qu'il aurait presque gagné dans deux disciplines différentes!


Et en France?



Quand on a un double champion olympique dans le pays, on comprend que les autorités fédérales cherchent à rapprocher les tracés de coupe de France de ceux des JO. D'ailleurs, Yvon Vauchez m'expliquait à St-Raphaël que si les tracés de la coupe de France mesuraient aujourd'hui 8km, les manches ne seraient pas homologuées UCI.



Néanmoins on arrive à mon avis à une "limite de démarcation" dont on a d'ailleurs parlé : le format hyper-court, trop proche du cyclo-cross, n'amuse plus tellement la masse. Or celle-ci, à raison, est toujours recherchée en coupe de France. A mon avis il est temps de penser à créer soit une coupe de France "Pro" ou "Super élite" (bref on se comprend) destinée aux catégories UCI voire aux deux catégories concernées par les Jeux olympiques (élites hommes et dames), sur boucles hyper-courtes, avec application de la règle des 80% (et encore, avec 40 dames au départ, la non-application de cette règle ne poserait aucun problème), et d'organiser les autres courses sur un tracé plus long, ce qui permettrait aux courses à fort effectif (cadets, juniors, open, masters...) de ne pas se "marcher dessus".



On pourrait imaginer un samedi consacré aux courses "grandes boucles" (sur tracé de 9 à 15km) et un dimanche consacré au xco (juniors hommes et dames, élites hommes et dames). Ce serait assez facile à organiser et surtout cela éviterait à la masse d'être victime collatérale des évolutions cyclo-crossiennes que vit actuellement le vtt olympique.




 Bref, cela permettrait aux 99% de vététistes non-concernés par la sélection olympique de continuer à pratiquer le sport qu'ils aiment, sport varié qui ne repasse pas au même endroit toutes les 20 minutes.

 Ce serait du vtt à deux vitesses...Comme la société actuelle en somme.

Imprimer cet article Imprimer cet article