Mont-Moret vtt : en partance pour les Mondiaux…

Article publié dans la rubrique Course

Cet article parle de : ,

Hier je courais l'Open vtt du Mont-Moret, épreuve organisée par l'Univers Cycliste Vitry Frignicourt, sur un tracé assez "plat" (620m de montée en  8 tours de 5km environ) et peu technique, 100% sur le gros plateau, mais qui m'a permis de produire des efforts violents à 13 jours des championnats du monde masters au Brésil, qui emprunteront un tracé très différent (peu technique mais très physique : 305m de dénivelé par tour de 6km!).


Dès le début de course j'ai senti que je n'avais pas encore totalement récupéré de mes deux entraînements "au carton" de jeudi 7 et vendredi 8 juillet (voir les deux articles sur mes records de dénivelé, surtout le vendredi : 970m en une heure). J'ai "fait le départ" afin de me faire volontairement mal aux jambes, puis j'ai échoué à suivre Sébastien Lefèvre et Ludo Leflem dans la "côte toute droite". Les jambes brûlaient un peu, je m'en doutais.


Ludo Dubau, auteur d'un début de course à l'économie où il donnait des conseils à un ami Guadeloupéen qui loge chez lui en attendant les championnats de France de Méribel, est ensuite revenu sur mon groupe (il y avait Thomas Collinet et Adrien Pascal) au début du 3ème tour. Il nous a attaqués sur le plat, j'ai suivi, c'était l'occasion de refaire un effort violent. Rebelote dans la "côte toute droite", je saute...et vais enchaîner ensuite un quart d'heure moins efficace avec de nombreuses trajectoires approximatives qui permettront à Thomas Collinet (qui revient d'une grosse chute aux Deux-Alpes) de rentrer sur moi. Pendant ce temps, Adrien Pascal s'est intercalé entre Dubau et nous.


Dubau va rentrer sur la tête et battre Sébastien Lefèvre de très peu. Adrien Pascal doublera Ludo Leflem pour prendre la 3ème place scratch. Quant à Thomas Collinet et moi, on se complète : je fais les parties roulantes, il m'emmène dans les singles sinueux. Au 7ème tour néanmoins, alors qu'une pluie chaude s'invite, il m'annonce qu'il commence à être cuit, lâche un peu dans la côte droite, revient dans le single...Dans la 8ème et dernière ascension, il me dit "A tout à l'heure" et termine la course tranquille.


Moi au contraire je termine à bloc car d'une part je veux produire un effort violent (c'est ma dernière course avant les Mondiaux) et d'autre part je me rapproche de Ludo Leflem, 4ème scratch et 1er "masters 40". Je me fais plaisir dans des trajectoires rendues savonneuses par la pluie et vient mourir à une vingtaine de secondes de Ludo. Bon pour le moral.


Il ne reste plus qu'à décrotter le vtt (c'est rare cette année), me doucher, ranger le matos dans la voiture avant de le mettre dans la housse pour l'avion...et regarder les podiums des "petits loups" car il y avait ausi un TRJV où Jules était un peu "en dessous". Il faut dire que depuis un mois il pense plus à sauter du pont du canal qu'à monter sur un vélo. Sauf pour rejoindre...le pont du canal.


Rendez-vous vers le 25 juillet pour les résultats des championnats du monde masters vtt.

Imprimer cet article Imprimer cet article