Le meilleur…

Article publié dans la rubrique Ecologie

Cet article parle de : , , ,

C'est un moment qui  chaque année revient et qui chaque fois me comble. Celui des  premiers jours chauds, tièdes devrais-je dire, où les doux rayons du soleil et la longueur croissante des jours procurent une sensation de félicité et donne envie de rester dehors (jusqu'à ce que la fraîcheur du soir nous fasse rentrer à la maison).


La terre, fraîche voire gelée le matin, tiédit en journée. Vient alors l'envie de planter des graines, de toutes sortes, d'autant que sous une fine croûte sèche l'humidité reste bien présente, et pour quelques semaines encore.


Hier j'ai mis en  terre des bulbes d'oignons et des patates bios. Jamais je ne me lasse du lent spectacle d'une tige qui pousse sous la terre, la fait craquer et sort la tête pour rejoindre le vent, la lumière et le soleil (avant d'atterrir dans une casserole...). Moi aussi je me sens "lever" en ces jours de printemps pleins de promesses de plantes et de gens épanouis.


Chaque année je m'émerveille de la vitesse à laquelle la nature passe de "gelée - dormante" à "chaude - exubérante".


Chaque année le miracle se reproduit à l'identique, pourtant chaque fois c'est unique. Parce qu'il y a le temps qui passe et qui fait l'histoire, et le temps qu'il fait et qui fait pousser.


Vingt centimètres sous terre, dès que je l'ai recouverte de terre, la patate a commencé son processus de germination. Une force extraordinaire...La Vie.

Imprimer cet article Imprimer cet article