Prix de Chaumont, enduro…Péraud !

Article publié dans la rubrique Course, Jeunes, éducateurs

Cet article parle de : , , , ,

Je serai bref, j’ai du boulot…J’ai vécu une semaine dense ! 120km de route « gueule dans le vent » mercredi et rentré  bien « cuit », roulage et fléchage enduro vtt jeudi et vendredi avec « Super Valentin Clément » qui, à 16 ans, est l’organisateur principal du premier EnduroMélaire organisé par notre club ! Vous en voyez souvent, vous, des jeunes qui prennent en main une épreuve à 170 partants à cet âge-là ? Même si l’Union Cycliste Joinville Vallage a fait montre d’une belle cohésion et d’une grosse capacité de travail ce week-end (coup de chapeau à Thierry Kasztelan qui a usé son clavier jour et nuit avant l’épreuve !), je ne peux m’empêcher d’être admiratif d’une implication aussi précoce dans le rôle d’organisateur principal d’une épreuve d’envergure. Bravo Valentin !


Pour la petite histoire, le « king » Rémy Absalon remporte l’épreuve mais Thomas « Véloder » Hartstern ne concède que 16 secondes après 6 spéciales, 900m de descente et deux chutes…et aussi une belle implication dans l’épreuve, notamment en dotation. Merci Véloder ! Le 3ème n’est autre que Ludo Oget, ça sent la grosse pointure.


Et Valentin Clément ? Pas mal épuisé par sa semaine de préparation de l’épreuve (deux jours avant celle-ci il me disait que si on n’avait pas été en vacances de février il se demandait comment on aurait fait pour s’en sortir ! Moi aussi je me demande…), il termine 11ème scratch (sur 170 je rappelle) et premier des 15-18 ans, avec les larmes aux yeux m’a-t-il dit dans certaines relances tellement il se sentait cuit !


Valentin Clément a réalisé quelque chose d’exceptionnel. D’une certaine manière il symbolise le potentiel des jeunes au sein de notre club, capables, par exemple, de concevoir et d’animer des sorties hivernales à thème pour les autres adhérents du club…Bravo !


Même s’il y aurait bien d’autres choses à dire, reportez-vous au début de l’article, pas le temps…Voilà pour l’enduro.


De mon côté j’ai beaucoup aidé à la mise en place de l’épreuve mais le dimanche 11 mars j’ai fait le routard ! Prix de Chaumont, 2ème catégorie, 80 partants, un peu plus de 60 arrivants, je suis 25ème, j’arrive pour la 16ème place après avoir beaucoup « œuvré » pendant la course même si au début j’avais mal aux jambes, "souvenirs musculaires" des allers-retours dans les bois à poser de la rubalise Shimano pour enduriste tenté de couper. Je me sui fait plaisir sur les 100km d cette course pas trop vallonnée, 740mD+ contre 1115 à Joinville le 04 mars…où je m’étais fait plaisir aussi.


J’avais emmené avec moi le jeune (17 ans) et prometteur Vincent Matz que je côtoierai au sein du Team Haute-Marne VTT. On ne s’est guère vus pendant la course, on avait tendance à être chacun à un bout du peloton. Pas routier du tout à l’origine, Vincent vient de tenter deux épreuves route en deux semaines avant de recentrer son entraînement sur le vtt xco où il a de belles ambitions, nationales voire plus si affinités.


Et Péraud ? Le soir après ma course, après 2h30 couché sur mon vélo, j’avais juste envie d’être…allongé. Ayant enregistré le contre-la-montre final de Paris-Nice, j’ai fait le veau devant la télé. Le reportage débute par un résumé des performances réalisées avant la prise du direct…J-C a le meilleur temps, 32 secondes devant Moncoutié, Laurent Jalabert trouve qu’il a fait fort…Il ne se trompe pas ! Seuls Weestra et Wiggins balaieront son temps de référence. Donc Péraud bat tous les autres et il y avait du beau monde !


On a beaucoup parlé de lui pendant cette retransmission, notamment de son ambitieux projet de doubler route et vtt aux JO…Ce qui nous ramène à l’esprit de cet article ! En tous cas dimanche 11 mars J-C a marqué des points pour une sélection au « chronoJO ». Et nous, cyclistes, avons vécu peins de choses diverses, variées..et dignes d’être vécues avant de reprendre le boulot lundi…La la la la life goes on.

Imprimer cet article Imprimer cet article