Cramé.

Article publié dans la rubrique Entraînement

Cet article parle de : , , ,

Ce matin  je suis cuit. Hier j'ai fait La Thonnançaise, une sympathique rando vtt organisée par mon club. J'ai fléché et repassé le fléchage tous les jours depuis  une semaine. Avec la pluie c'était nécessaire. A cause de quelques dégradations du balisage comme cela arrive chaque année, j'ai l'habitude mais paradoxalement ça m'énerve plus qu'avant? Surtout quand il pleut toute la semaine et qu'on en a déjà marre...Mercredi on a fléché en groupe, c'était peut-être la pire journée de la semaine, du coup le groupe s'est effiloché en cours de route : 9 au départ, 2 à l'arrivée. L'ami Vincent Aubertot a fléché la partie de la rando qui passait sur Roc Mélaire (13 mai 2012, rens : 03 25 94 20 32 ou francois.stephan52@orange.fr ), la pluie a fait son oeuvre, lui et moi avons dû y retourner à plusieurs reprises.


Hier, je suis parti assez vite avec bombe et rubalise dans la poche au cas où. J'ai bien fait, vers le km 25 tout avait été enlevé sur 1km, je me doute par qui, à mon avis un chasseur qui en revanche ne se gêne pas pour continuer à donner du maïs aux sangliers alors que, me semble-t-il, c'est maintenant interdit. J'ai tout remis et attendu que les suivants arrivent afin d'être sûr et certain que rien ne serait enlevé d'ici leur arrivée...En effet, la voiture dudit chasseur était garée là...mais je ne l'ai pas vu. Lui m'a peut-être vu?


Ensuite j'ai dû repasser encore quelques flèches, la pluie nous a accompagnés (une fois de plus cette semaine) sur la fin, orage en prime. En un éclair on était rentrés...et j'en avais marre. D'habitude à la fin des randos qu'on organise j'ai le sourire, là j'en avais ma claque d'avoir passé une semaine à montrer et descendre du vtt sans pouvoir rien faire de spécifique en vue des compétitions à venir.


Ce matin je me sens complètement "cramé", je sais parfaitement que les fléchages et les allures randos ne valent rien de bon en vue des compétitions, tout en fatiguant bien.


Au moins, 80 randonneurs se sont fait plaisir sur La Thonnançaise, c'est déjà ça...

Imprimer cet article Imprimer cet article