Les cochons.

Article publié dans la rubrique Diététique, Ecologie

Cet article parle de : ,

Ce matin, après trois jours sans vélo pour cause de fatigue prononcée, j'ai roulé 2h sur Zesty sur le tracé de Roc Mélaire et j'ai trouvé , outre une dizaine de rubalises qui avaient échappé à la sagacité des débaliseurs, 2 dosettes de gel énergétique et un emballage de barre énergétique.


Les deux dosettes étaient un "Energy Gel" (marque Décathlon?) et un "Coup de fouet" Overstim's.


C'est pour moi l'occasion d'adresser un "sympathique blâme" à ceux qui ont laissé ces emballages dans la nature (on en rejette déjà assez comme cela quels que soient les efforts qu'on fait pour moins polluer).


C'est aussi l'occasion de rappeler que ce genre de produit ne vaut pas, loin s'en faut, les promesses écrites sur son emballage, comme je l'explique d'ailleurs dans VTT Rouler plus vite. La dosette Overstim's promet un coup de fouet, tant sur l'emballage que dans ses messages publicitaires, or de nombreux pratiquants m'ont expliqué que ça ne leur faisait pas d'effet spécial...ou bien si : ça a mauvais goût (c'est fort et piquant, d'ailleurs les Red Tonic sont encore pires) et bien souvent cela provoque plutôt une hypoglycémie réactionnelle qu'un coup de fouet. C'est assez logique, la forte teneur en sucres très rapides de ce genre de cocktail peut provoquer une réaction insulinique qui fait baisser la glycémie.


Par ailleurs les mentions genre Coup de fouet ou Red Tonic (mais aussi Red Bull par exemple) sont selon moi une forme d'incitation à une démarche dopante (c'est-à-dire qui peut favoriser le dopage à plus long terme). Combien de coureurs ai-je vu faire plus confiance à un produit qu'à leur entraînement, et acheter le pack complet d'une marque sans faire un mètre de fractionné! Cela s'appelle prendre le problème par le mauvais bout.


Sans compter (c'est le cas de le dire) la dimension financière) : on trouve des dosettes de 15g à 2 euros...Ca fait 133 euros le kilo!


Aujourd'hui je roule la plupart du temps avec des pâtes de fruit, moins liquides que les gels, c'est vrai, mais beaucoup plus saines, nettement moins polluantes (beaucoup moins d'emballage) et infiniment moins chères.


Au moins, la découverte de ces détritus abandonnés par des coureurs peu scrupuleux m'aura donné l'occasion de rappeler ces quelques éléments.


Bon vtt!

Imprimer cet article Imprimer cet article