XR…trêmement convaincant!

Article publié dans la rubrique Course

Cet article parle de : ,

Mercredi 27 juin 2012 restera comme la date de ma première vraie sortie vtt sur mon Lapierre XR Team, 29  pouces donc. Je l'ai depuis une semaine mais, fatigue post-Granit Montana oblige, je n'avais pour l'instant fait que quelques tours dans le village en baskets à son guidon.


13h15, je démarre avec Vincent Matz par la rude côte de Jainval (bitume raide, 130m de dénivelé) où j'ai des repères chronométriques. Je monte "bon tempo" : 7'30 pour atteindre le sommet, à 16 secondes de mon record sur X-Control! Ca s'annonce bien.




Nous enchaînons avec un singletrack technique où je découvre que les bunny-hop sur troncs de 30 à 40cm ne posent pas de problème (c'était une de mes craintes en 29").




Vient ensuite la descente du coteau de Murmont, un gros morceau de raideur et de dévers herbeux et terreux...J'ai l'impression de l'avoir fait dix fois sur ce vtt! Aucun souci d'adaptation alors que j'ai déjà enchaîné du bitume en montée, du singletrack à plat et une descente exigeante, un "bilan de compétences" déjà très complet et surtout très positif!




Nous prenons une deuxième grosse montée, en singletrack cette fois, pour rejoindre le coteau de la Perche où dans la descente technique je trouve mon arrière un peu flou...On constate une perte d'air à l'arrière, montée en jantes ZTR Crest. Une demi-heure d'arrêt à la maison, le temps de défaire le fond de jante "magasin" et d'en refaire un "à ma guise" (à base de tours de Chatterton bien placé), après quoi plus aucune fuite! C'est reparti. Toro Tubeless Hardskin à l'avant, Python Tubeless Ready à l'arrière (merci Hutchinson).




Nous tentons ensuite une très raide (et longue) côte terreuse que j'avais ouverte pour un projet de Roc Thonnance 2012 qui n'a finalement pas abouti. J'utilise le plus petit braquet pendant au moins une minute (24X36, je roule en XTR 3X10), je pose un pied comme en X-Control, Vincent Matz passe tout en vélo (29 pouces aussi), puis dans la longue section technique qui suit le XR fait preuve d'une énorme motricité dans les dévers montants!




La côte achevée, nous empruntons un long singletrack en faux plat montant, exigeant techniquement, que du bonheur, pas une faute de comportement du XR. Nous franchissons ensuite deux "talus" de 10m, raides, qui sous les roues du 29" semblent avoir rapetissés! C'est LE passage où le XR m'a le plus facilité la vie de tout l'après-midi. Impressionnant. S'ensuit une descente technique déversante où le XR colle au pavé avec beaucoup de sûreté et où je remarque un seul bémol : dans un passage raide où je me recule fortement mes fesses viennent lécher la roue arrière, nettoyage du cuissard... :-)




Nous grimpons une dernière côte sérieuse où je me sens de mieux en mieux malgré la forte chaleur et le dénivelé accumulés (820m D+ au Polar en 2h22), puis reprenons le long single à l'envers, le XR ne demande qu'à accélérer en faux plat descendant, il est même ludique à piloter, ce à quoi je ne m'attendais pas du tout!




Au final, je n'ai rien senti de négatif, même en relance le XR est efficace, le système Talas à l'avant (Foc 100mm avec traitement Kashima) et le "blocage" au cintre de l'amortisseur arrière sont des armes de "rendement - amortissement" redoutables, à la fin de la sortie je me dis "soit je suis en forme, soit ce vtt permet de s'économiser, soit les deux" (ce qui est fort possible).




En conclusion l'essai est extrêmement concluant, un peu comme en 2001 lorsque j'avais commencé à rouler sur X-Control. Il y a de temps à autre des "tournants décisifs" dans le matériel...Que je  ne réutiliserai que la semaine prochaine car demain je roule sur route en prévision du championnat de France masters...sur route, dimanche 1er juillet.




Photos de la bête en prime:




En plus il est beau...



 


11,2kg...Manque juste un bouchon de cintre!


Imprimer cet article Imprimer cet article