7′ 04″ !

Article publié dans la rubrique Entraînement, Puissance

Cet article parle de : , ,

Le 26 juin 2009, sur X-Control, j'établissais un record d'ascension valable jusqu'à cet après-midi. Départ de ma maison, 800m plus ou moins plats dans le village, puis une côte en goudron moyen d' environ 1,2km pour 130 mètres de dénivelé dont 400m à 13% de moyenne.


Cet après-midi, après avoir "brassé" un paquet de choses à la fois qui m'ont bien réveillé, je décide d'aller rouler avec mon XR vers 16h15. Le matin j'ai bossé la traduction de mon livre puis je suis allé cueillir des noisettes et des mûres...et faire de la confiture, ça rime ;-)


Je suis équipé un peu lourdement : une bombe de fléchage au sol, 50m de rubalise, 2 bidons de 600ml, un multi-outil, une mini-pompe, une chambre à air de 29. Le XR est monté avec ses roues d'entraînement, chambre à air dans la roue arrière...A priori pas de quoi avionner !


Comme je manque de temps pour faire tout ce que je veux faire en ce moment je pars vite, traverse le village en trombe, attaque la bosse en danseuse, remarque au bout de 400m que je monte vite, attaque la portion raide sur 42-28 (en 29"), reste en danseuse toute la suite...A 80-100m du sommet, curieux de voir mon temps, je jette un oeil au Polar : 6'49!!! Je sprinte comme un malade et passe la "ligne" en 7'04, 10 secondes de mieux que mon précédent record du 26 juin 2009 donc. Ca alors!


J'en tire quelques conclusions voire enseignements:


- Je peux encore rouler vite! A Méribel, ma 9ème place scratch à 41 secondes de la 5ème était un signe.

- On ne s'échauffe jamais trop. J'ai nettement senti que mon début d'après-midi à "courir partout" (c'était vraiment le cas!) m'avait permis de partir très vite dès le début de ma sortie.

- Le XR est vraiment une balle même sur une montée en goudron et malgré les roues d'entraînement.

- Il ne faut pas obligatoirement se fier aux impressions du réveil. Ce matin, suite au fléchage de randos d'hier après-midi avec 2h30 de vtt effectif (le lendemain d'une coupe de France), je me sentais "fracasse", j'étais prêt à ne pas rouler de la journée (c'est pour cela que j'ai attendu de me sentir plus "réveillé" pour y aller).

- Equipé plus léger je peux passer sous les 7'. C'est mon prochain objectif "local".

- Les indicateurs concrets sont décidément très motivants. Si je n'avais pas regardé ma montre à 100m du sommet je n'aurais pas terminé aussi vite. J'en parle beaucoup dans VTT Rouler plus vite.

- Le championnat du monde masters a lieu dans 18 jours au Brésil...Je ne suis pas encore battu ;-)

Imprimer cet article Imprimer cet article