A fond à Froncles!

Article publié dans la rubrique Divers

Cet article parle de : , , ,

Trop sympa la sortie vtt d'hier! Froncles est un petit bourg situé à un peu moins de 25km de mon domicile, hier samedi il y avait une sortie club là-bas...Avec l'ami Romain Chauffert on a décidé d'y aller (et de revenir!) à  vtt. Substantielle rallonge, pas inutile en cette période d'entraînement foncier. Et bien vue dans la mesure où au final on a fait environ "2h bitume long du canal + 2h30 vtt technique - ludique", bien plus sympa que de se taper 4h30 de route dans la bise et par -2°.


L'aller fut "easy": vent plein dos...ça promet pour le retour, mais on a le temps d'y penser! Comme ça roule "trop bien", on finit par quelques détours afin de ne pas arriver trop tôt au lieu de rassemblement et éviter de se geler en attendant le départ.


Au départ on est une petite quinzaine ou une grosse douzaine, je n'ai pas vraiment compté...Mais j'ai remarqué la présence d'au moins 4 jeunes, 5 si je me compte ;-) (ben quoi, "à 50 ans j'ai encore le temps"...) dont une fille, bravo!


Les 2h30 de vtt seront une pure merveille, un gavage de singletracks! Daniel Bondou et son compère Jeannot du VC Fronclois ont le sens de l'itinéraire: ils ont exploité au mieux les courbes de niveau pour créer un zigzag géant autour de combes forestières gentiment caressées par les flocons charriés par le vent du nord. Adeptes de la marche nordique, ils profitent de leurs virées pour "écarter quelques bouts de bois" (à mon avis environ dix mille!) qui forment les bords des singles. Trois ans qu'ils en alignent ainsi...N'allez plus visiter les alignements de Carnac, allez à Froncles!


Du coup, on n'avait qu'à suivre ces alignements et eux, connaissant leurs combes par coeur, coupaient et nous attendaient de loin en loin afin de nous préciser la direction générale. A chaque fois on passait devant eux en leur disant "Génial!"


A 1km de la fin de la sortie je crève de l'avant (épine)...froid de canard oblige, je garde les gants pour démonter le Toro, chercher l'épine, mettre une chambre et regonfler. Puis on repart pour une bonne heure le long du canal, vent de face cette fois...une dernière heure non soldée! Je me couche sur le vtt tel un pistard mais sur la fin j'ai bien mal aux pattes (la veille j'ai fait une sortie avec 900m D+ en 1h50 sur sol gelé et neige croûtée...) et trop mal au cul! (NB: ce matin j'ai remonté une Aliante titane, top of comfort seat!). Je me cache un peu dans les roues de Romain, ses 1m93 sont bienvenus. Je nettoie la roue avant, la gave de liquide anti-crevaison, remonte le tout, me douche et...MANGE!


"Petit repas de rien peut prendre goût divin

Il suffit pour cela d'avoir au ventre grand faim

ayant roulé bitume, vent et petits chemins

disaient en choeur trois voire quatre alexandrins"

 

...Trois petits points seront cette fois le mot d'la fin.

Imprimer cet article Imprimer cet article