Vive les Pommiers!

Article publié dans la rubrique Divers

Cet article parle de : , ,

L'hiver 2012-2013 ressemble à des  hivers anciens, avec cette neige qui s'accumule et reste longtemps au sol...Anecdote:  les vendredis 25 janvier, 8 février et 15 février 2013, je suis intervenu trois journées à Chaumont pour "tutorer" une collègue d'EPS qui anime une section sportive vtt de collège. Les trois fois ce fut sur 5cm de neige ou plus (et entre 2° et -6°!). De bonnes journées outdoor comme on les aime...surtout quand on rentre au chaud ;-)




Un peu partout en France des records d'épaisseur de neige sont approchés, atteints ou dépassés. Chez moi, on essaie tant bien que mal de nettoyer les sentiers de l'Enduro Mélaire du 17 mars : 15 à 25cm de neige depuis un mois, toujours pas partie par endroits. Le prix de la Ville de Joinville (route première caté) a lieu le 03 mars...Les lacets de Mélaire sont toujours pris dans une gangue de neige et de glace qui ne risque pas de fondre si les températures actuelles se maintiennent.




Bref c'est l'hiver. Il faut des vitamines pour se prémunir des agressions du froid. Alors vive les Pommiers! Je veux parler du club Pommiers VTT, dont Patrick Balthazard (avec qui j'ai partagé les Mondiaux brésiliens de 2012) est une des chevilles ouvrières. Il m'a invité à faire un tour de vtt le dimanche 17 février. La veille il m'a préparé comme il se doit avec un plat de sa fabrication à base de coti de porc et de pommes de terre noyées dans la graisse du coti...C'est l'hiver, faut des calories! Le lendemain matin mon organisme s'en "souvenait" encore...Mais c'était très bon! (on ne peut pas tout avoir n'est-ce pas?).




Le lendemain matin donc...La sortie entre "potes du Brésil" s'est transformée en "plantation de Pommiers vtt", on était une bonne trentaine à se "perdre dans le brouillard" et à tourner les jambes afin de se réchauffer des "moins quelque chose" degrés...C'est l'hiver, je l'ai déjà dit! On a pu voir quelques singles bien sympas, la neige en haut des longues côtes, mais pas le Mont-Blanc (visible depuis les coteaux du Beaujolais où nous avons posé nos crampons) ou les vallées, brouillard oblige. Mais c'est aussi cela la magie des activités d'extérieur : il n'y a pas deux jours pareils. Je roulais sur un Lapierre Raid 529 qui s'avère être (pour moins de 800 euros!) un très bon semi-rigide à tout faire. Moi qui d'habitude ne jure que par les "full"...




Ici les vététistes bourgeonnent...



 


L'après-midi nous nous sommes réchauffés autour d'une raclette! Autant dire que quand il a fallu reprendre la voiture pour pousser jusqu'en Haute-Savoie chez un de mes frères, j'avais l'impression que je ne pourrais jamais conduire 2h30...mais c'est passé facile (double effet de la raclette du Beaujolais?).




En Haute-Savoie on a immédiatement constaté que la neige était présente en épaisseur qui force le respect, et l'admiration, je dirais même l'émerveillement. Trois jours paradisiaques, tout blancs.




Le premier jour, j'ai proposé à Jules de faire une "voie d'alpinisme". On a un peu remonté des pistes de ski à pied puis on a bifurqué vers une belle pente de plus en plus raide aboutissant à un mini-sommet perché à 1850m et squatté par deux chamois que nous avons dérangé quelques minutes avant qu'ils ne reprennent possession des lieux. Jules fut un peu impressionné au début de la descente (qu'il fallait faire face à la pente du fait de la raideur), avant de retrouver toute sa confiance et des sauts de cabri sur la fin.




Le lendemain on a lugé et skié, c'était plus classique mais ça a réussi à me plaire tant la neige était de qualité.




Le mercredi matin j'ai fait un sommet (le Marcelly) au-dessus de la station du Praz de lys, le frangin à skis, moi en raquettes, on a regardé une trace toute droite faite en raquettes, celle de...Guillaume Demangeon (ex-bon vététiste élite reconverti aux raids multisports) venu faire un tour dans le coin et qui a fait une trace que peu reprendront à mon avis! Good job - big lunge...On a encore vu des chamois, cette fois six qui jouaient les funambules sur une arête où je me serais mieux vu à plat ventre pour être sur de mon coup...Chacun son monde, le leur est très beau aussi.




Alpiniste en herbe...en neige!


 


L'après-midi Jules a voulu faire "bonhomme de neige + igloo"...Le résultats en photo, nos "créations" ont d'ailleurs été photographiés par une cinquantaine de personnes! A l'heure qu'il est je suppose qu'elles ornent toujours l'entrée de la station du Praz de Lys, la chaleur ou d'autres amusements les détruiront, ainsi va la vie, passagère, autant pour nous que pour une sculpture de neige finalement.




Le couvert...et "l'hôtel" derrière.


Imprimer cet article Imprimer cet article