Paroy il fait encore froid. Mais…

Article publié dans la rubrique Divers

Cet article parle de : , ,

Samedi dernier je faisais 20km de ligne droite bord de canal, zigzaguais 2h sur les singles de Froncles, revenait "20 bornes du canal" vent pleine face (à la fin abrité derrière "Romain mètre 93"...). Aujourd'hui je suis allé voir  "le froid de Paroy" (sur Saulx, donc une rivière à la place du canal...).


Rebelote avec Romain, comme samedi dernier on y va à vélo. Départ de chez moi 12h15, on passe par des singletracks encore bien enneigés du côté de Mélaire, constatant au passage qu'on a rudement bien fait d'annuler le prix de la ville de Joinville (la descente face nord est un glaçon géant), on s'active pour ne pas arriver en retard...On arrive-à-13h25-pour-un-départ-prévu-13h30-qui-aura-lieu-à-14h. La routine, mais du coup je suis gelé.


Au départ on entrevoit le soleil, c'est un évènement! Depuis début janvier on compte ses apparitions sur les doigts d'une main. Un record de gris. On s'en passerait. Passons. Nous passons donc au vtt.


Les jeunes ont bien bossé, Matéo en tête (Paul aussi, sûrement, mais il se perd dans les singles qu'il nous montre, donc à la fin on ne sait pas, ah, ah!). Comme on est "une dizaine hétérogène" (dont Charlotte revenue malgré ce froid tenace, bravo!), on s'attend souvent...Ca caille souvent (pas pour Guy, "rusé dernier", jamais arrêté - jamais gelé ;-)   ). On enchaîne quelques très jolies portions de singletracks toutes neuves (traduisez pas roulantes mais très plaisantes).


Une liaison de 5km de chemin "blanc" (marron...) en plein dégel permet au groupe de s'éclater...Je veux dire d'éclater! On s'attend au pied d'une éolienne, on se prend un vent...Plus sérieusement je constate que chacune de ces installations prend quand même un paquet de mètres carrés (environ 400?) aux cultures. Mais quoi faire? Nous consommons, donc nous consommons...de l'énergie. Un jour il faudra faire un choix: consommer des loisirs ou consommer de la nourriture.


Moins on consommera cons moins on sera sommés (allitération...) de faire un choix.


De boue nos vtt sont chargés, un jeune vide donc...sa chambre à air. Epineux problème, réglé en 300 coups de pompe dans le...dans la chambre. Et c'est "Darty mon kiki".


On roule à nouveau, ravis de virer à vélo (assonance...).


Dans le groupe personne ne s'appelle Pierre mais c'est plein de pierriers (allité...again). Echantillons de Transvésubienne qui suffiraient presque à nous réchauffer. Mais la neige est encore là en de nombreux endroits.

C'est l'envers du vélo

mais pas l'enfer loin s'en faut


On termine par une descente bien raide que mon petit Jules est venu faire pendant que nous roulions, sous l'oeil de "coach Valentin" qui termine une longue convalescence (eh oui à vtt on peut se faire mal). Encore gelée en dessous du coup elle est plutôt "chaude", allez comprendre, magie du vtt...


Ne reste plus qu'à revenir au point de départ "un par un chez Depardieu" (allez comprendre bis...).


J'ai mangé deux Mars en ce 2 mars...J'ajoute un chocolat chaud et une part de gâteau (merci pour l'accueil!) avant de reprendre la route avec Romain ; le soleil s'est enfin montré mais il fait toujours aussi froid. Il paraît que la semaine prochaine ce sera plus chaud...super je serai au boulot ("dis donc J-P tu pourrais arrêter de te plaindre?"). 3h15 de vtt et un plat de patates sautées pour oublier...Je n'y parviens pas, vivement la prochaine sortie!

Imprimer cet article Imprimer cet article