Champion de Champagne…

Article publié dans la rubrique Course, Non classé

Cet article parle de : , ,

Voilà un titre peu original...Titre de l'article ou titre de champion? Pourtant  champion de Champagne des plus de 30 ans à 50 ans, c'est pas mal...Mais je n'arrive pas à être content, la faute à cette douleur et à ce gonflement au genou droit qui me privent de sourires depuis deux semaines...Comme disait le philosophe Baloo, "Il en faut peu pour être heureux" :-)  mais il n'en faut guère plus pour ne pas l'être?








Mercredi dernier Rando Mélaire remportait un joli succès (115 participants malgré des craintes météo - infondées - des participants quant aux inondations). J'ai beaucoup apprécié cette journée qui m'a valu des félicitations quant aux parcours et au travail effectué dessus. Mais elle m'est aussi restée dans les jambes. Vendredi j'ai roulé 1h45 avec des sensations assez "pourries" (comme le terrain d'ailleurs) et samedi après-midi je me sentais cuit. Dimanche matin j'ai tout de suite compris que ce n'était pas un grand jour. Quand j'ai eu fini de manger mon gâteau énergétique maison, voir recette http://www.lenversduvelo.com/2011/06/gateau-de-leffort-maison/ et version 2, meilleure! http://www.lenversduvelo.com/2012/05/peraud-et-le-gateau/), j'avais encore faim...Pas très rassurant.








Et à mi-course, j'avais mangé mes 3 pâtes de fruits alors que d'habitude j'en mange 1 ou 2 maxi. J'ai terminé plutôt "mal", perdant une place sur la fin (mais au profit de l'ami Romain Chauffert :-)   ).








Surtout, mon genou, qui avait un peu dégonflé samedi et semblait "correct" dimanche soir, a repris du volume le lundi au travail, et ça c'est pas marrant du tout.








J'ai néanmoins pu, une fois de plus, me faire plaisir sur mon XR qui va vraiment bien, avec un montage Toro AV  - Python AR fort efficace dans la terre meuble des descentes ardennaises.








Et puis on est bien au milieu des bois, les organisateurs étaient très sympas...Il y a du positif si on regarde bien! Mais en ce moment j'ai tendance à ne voir que mon genou...Impressionnant comme une petite partie de soi peut soudain prendre  toute la place.








Un petit maillot au + de 50 en haut à droite n'aurait pas fait de mal, le pauvre...




Imprimer cet article Imprimer cet article