Le temps d’une bosse…

Article publié dans la rubrique Divers

Cet article parle de : , ,

Mon petit Jules a 11 ans, et l'envie qui va avec. Moi j'en ai 50, et  toute l'usure (des genoux) qui va avec...Parce que j'ai tellement souvent l'envie...








Jules a sorti la pelle et la pioche, à 400m de la maison il a créé une double bosse de 4m qu'il saute allègrement. Moi je n'ose pas!








Une entreprise fait des travaux dans Thonnance. Elle attaque le bout de ma rue, commence par remettre tout à plat...et rase la bosse. Jules arrive pour sauter, constate la disparition de son morceau de rêve, pleure..."J'ai mis si longtemps à la faire"!








Je lui dis qu'on en créera d'autres, qu'elles disparaîtront à leur tour, que c'est souvent le sort des choses, bosses ou autres...












Avec Jules il faudra




Qu'un jour au fond des bois




On crée une bosse d'une tonne




A sauter en automne








Avec Jules en hiver




Sous le grand manteau blanc




On remuera la terre




Pour une bosse au printemps








Personne cette fois




N'enlèvera la bosse




Sur elle Jules volera




Pur bonheur de gosse.








Papa je voooole !




Imprimer cet article Imprimer cet article