La forêt.

Article publié dans la rubrique Divers

Cet article parle de :

Si je n'avais pas cette douleur au genou droit ma vie serait un paradis. Actuellement elle n'en est pas loin, la météo estivale de cette fin octobre aidant. Dès que j'ai une fenêtre de liberté je file dans une forêt au-dessus de chez moi, depuis quelques mois je m'attelle à un immense chantier...à un immense sentier...un singletrack qui va relier Thonnance à Montreuil en balcon en sommet de coteau, en passant par toutes les sinuosités...6km à vol d'oiseau, le double à mon avis en single. Ce single sera un hit! Mais je ne parade pas trop vite (ah, ah!). En effet il y a du boulot! Parfois en 3h sans pause j'avance de 150m. Ambiance "Transvéubienne du débroussaillage".




Ce "travail" me réserve quelques surprises. Une fois une combe que je ne connaissais pas dans laquelle trône maintenant une descente qui fera des heureux en enduro en 2015 (pour notre enduro 2014 on a déjà trois "perles"...). Une autre fois un rond de champignons que je remonte chercher à vtt vite fait...mange encore plus vite...et vomit 15 fois en 20h!!! Si si c'est vrai, c'était il y a deux semaines, je suis quand même allé travailler mais ai quitté le cours 5 fois en 3h pour aller aux toilettes. J'ai perdu trois kilos dans l'affaire, quelle affaire! Je sais pourtant qu'il faut bien cuire les gris de friche (clitocybes nébuleux)...Une autre fois je débusque des bêtes qui, pas bêtes, se sauvent...Toutes n'ont pas autant de chance: ce matin un rouge-gorge s'est écrasé comme un missile contre une porte-fenêtre de la maison. Dernier vol. Cinq minutes plus tard, alors que j'allais charger des vtt dans le coffre de l'Espace, je découvre un autre oiseau (scénario à la Hitchcock!) nettement plus gros, 40 cm d'envergure, qui se débat dans un grillage! Je l'attrape et le libère. Il m'a regardé avec ses yeux et d'une certaine manière avec son bec. Je n'ai pas pris le temps de le photographier afin de le libérer au plus vite, mais quelle beauté...Ca restera entre lui et moi, et un copain et Jules.




La météo est étonnante: hier soir je me rends au meeting de natation de Saint-Dizier (invité comme "VIP" pour remettre des coupes à de jolies et rapides demoiselles), à 20h il fait 18°...On est le 19 octobre...Ce matin je suis réveillé par un orage et des torrents d'eau qui s'abattent sur Thonnance. Le monde semble se déverser sur nous, la Marne gonfle comme un ballon et moi j'en profite pour pisser sur la terrasse! Emporté dans le courant...L'après-midi il fait beau et chaud à nouveau (contrepèterie: il fait à nouveau chaud et beau :-) , le bike and run de Chaumont propose "boue en phase de séchage pour tous", ça casse pas mal, un dérailleur par-ci, une chaîne par-là, des crevaisons...Je prête ma roue arrière de Zesty à un équipage qui a crevé, j'en suis quitte pour rentrer à pied au départ, cool.




On prépare activement le stage "Enduro" du 9 novembre prochain (rime avec "il est plein"), depuis quelques samedis on se fait spéciale sur spéciale l'après-midi, c'est trop bon! On évite les champignons, il y en a partout! L'ami Gauthier Aubry a trouvé une vesse de loup de 4,9kg! Voir photo...




Parfois au fond de moi je plains ceux qui n'ont rien trouvé de mieux que la télé. On se contente de la regarder et paradoxalement elle nous ferme les yeux...Dans la forêt c'est incroyablement plus vivant...L'oxygène peut-être?




La photo pour finir:


Gauthier est en bonne santé rassurez-vous...Il a juste une vesse de loup!


Imprimer cet article Imprimer cet article