Rage de stage 2 !

Article publié dans la rubrique Entraînement

Cet article parle de : , ,

Hier j'ai fait une "grosse" journée...Boulot sur l'ordi jusqu'à 10h30, puis

 champignons "en courant" en fin de matinée (1kg de trompettes de la mort), puis re-boulot ordi jusque 14h30, puis 3h de débroussaillage "à bloc" et sous la flotte, je rentre chez moi, douche, un biscuit...et je file accompagner mon petit Jules à l'entraînement vtt avec son club de triathlon jusque 19h30. Puis je regarde la 1ère mi-temps de France-Australie, le temps de voir 4 buts...Bonne journée!


Aujourd'hui c'est bizarre j'ai mal aux jambes...1500m de natation (et des crampes) ce matin avec le club de triathlon, puis rendez-vous à Mélaire, notre Mecque du vtt locale, afin de tracer encore de nouvelles trajectoires pour le stage "enduro" (qui, je le rappelle, est plein plein plein!). Je manque cruellement de jus, j'en regorgeais mercredi avec des potes lors d'une sortie mémorable dans la mesure où tout le monde y est allé de sa chute, petite pour certains (dont moi), grosse pour d'autres dont l'ami Thomas "H" qui a explosé son casque sur un appel de bosse où d'habitude il roulait en 26"...cette fois en 29...roues un peu plus grosses, tête un peu plus haute, une branche que d'habitude il frôle, cette fois c'est la tête qui cogne, MERCI le casque, explosé, mais Thomas s'en tire "seulement" avec des douleurs cervicales.


Aujourd'hui ce fut nettement plus calme au niveau chute (une seule de l'ami Gauthier, sans conséquence) mais bien relevé aussi en matière de déconade! On pensait rouler...on a beaucoup écarté de branches pour créer trace sur trace et rouler sur un périmètre de 50m sur 50m pendant 3h! Naissance du Micro-XCO? Non! Suite du traçage du stage du 9 novembre où l'on risque de bien s'amuser...


Comme d'hab Valentin Clément nous montre comment passer très vite à certains endroits, ensuite on l'imite à notre niveau, parfois aussi vite, souvent moins, quelquefois on ne passe pas...Au fur et à mesure on classe les passages en difficulté, l'ensemble devient une sorte de labyrinthe de niveaux variés pour aboutir au même point. Le Zesty n’en perd pas une miette !


L'après-midi se termine en multiples mini-spéciales parallèles où au fil des répétitions je retrouve un peu la patate (c'est mon côté "caisson de crosseur") et fait les commentaires sur ce qui se passe en pleine "course". Valentin Clément mène la danse, Paul Bello me défie, parfois je le freine, parfois il me freine, toujours on se marre...On conclut toute cela autour du "trou de la route" en réalisant de multiples descentes plus ou moins raides ; pour finir on améliore l'abord d'un trou afin de créer un gap que je n'ose pas faire malgré plusieurs démonstrations de Valentin qui à chaque fois enfonce la fourche au taquet...


Je le ferai samedi 19? On retourne à Mélaire à 14h!

Imprimer cet article Imprimer cet article