On the road again.

Article publié dans la rubrique Entraînement, Non classé

Cet article parle de : , , ,

A toutes celles et ceux qui liront cet article je  souhaite une bonne année 2014!




Lapierre vient, à sa manière, de me souhaiter une bonne année cycliste, en m'envoyant un superbe instrument de plaisir (et de torture parfois). Une fois n'est pas coutume, c'est un vélo de route, sur lequel j'ai roulé deux heures ce matin, avec l'ami Gauthier Aubry qui, du haut de ses 1m95, est bien pratique pour s'abriter en cas de vent contraire.




Le vieil homme qui voulait du vent (assonance ou allitération?)




Et ce matin du vent il y en avait!




Parfois il nous "collait" à 25km/h sur le plat, parfois il nous aidait à atteindre 50km/h en faux plat descendant. Il joue avec nous, on joue avec lui. On a terminé à 30 à l'heure de moyenne après deux heures "par monts et par vents". Vous voulez encore des chiffres? Le vélo pèse "6 kilos 7". Et moi 73, comme toujours.




Nous avons aussi eu droit à de superbes visions, un peu surréelles, d'éoliennes (tiens, encore une histoire de vent) brillant au soleil mais avec derrière elles de lourds nuages noirs (qui ont eu la bonne idée de ne pas crever sur nos têtes). L'effort cycliste, souvent intense, n'empêche pas de lever les yeux pour contempler la beauté du monde.




Mon âge m'incitant à mêler de plus en plus la liberté aux contraintes de l'entraînement, sur ce vélo j'ai opté pour un braquet passe-partout compact: 50X34 devant, 11-25 derrière, de quoi rouler de la Picardie aux Hautes-Alpes avec la même paire de roues. Des Shimano Dura-Ace pour leur polyvalence, sur lesquelles j'ai monté une paire d'Hutchinson Fusion, rouge à l'arrière afin de "matcher" avec l'arrière du vélo.




Je me suis fait plaisir dès cette première sortie, m'arrêtant juste deux fois pour des réglages d'assiette...de selle (non je n'ai pas pris mon repas en roulant!). Pas question de s'anesthésier les coucougnettes avec un bec trop haut.




Bref, tout cela a des airs de reprise d'entraînement...Terme abusif car je ne cesse jamais l'activité physique, oscillant en ce moment entre natation (beaucoup, j'adore), vtt bien technique (en ce moment "ça glisse au pays des merveilles") et débroussaillage d'un singletrack où je dois entamer ma 300ème heure de boulot: un truc énorme, 10km d'affilée...à découvrir le 8 mai 2014 à Rando Mélaire, notez bien!




Entraînement? Etant pas mal branché sur le groupe Magma en ce moment, je suis tombé sur une vidéo de Christian Vander "batteur - compositeur - âme" de Magma, dont je conclus que vtt ou batterie, les principes d'entraînement sont les mêmes. Parfois on a l'impression de retrouver des extraits de VTT Rouler plus vite!


C'est ici: http://www.youtube.com/watch?v=w9jb5wf0EX4, notamment à partir de la minute 6 pour ceux qui manquent de temps. Cette vidéo me rappelle une phrase que je cite en préambule du chapitre "Varier l'entraînement": L'imagination est plus importante que le savoir. Hier j'écoutais un entraîneur de natation qui demandait à une nageuse (niveau national - international) de nager des longueurs "mains en dedans - en dehors - entre les deux - une dans un sens l'autre dans l'autre"...Varier, mais dans un thème.






Bonne année et bons entraînements, cohérents mais variés!


Imprimer cet article Imprimer cet article