Bonjour Facebook!

Article publié dans la rubrique Divers

Cet article parle de : , , , ,

Avant-hier je remportais le prix de Joinville en Pass Cyclisme. Deux jours plus tard, des copains me parlent de discussions sur Facebook (sur le mur de Marc Didier, que je ne connais pas) qui, en gros, disent que je suis trop fort pour courir en Pass.


Cela m'inspire quelques réflexions que je vous livre plus ou moins en vrac:


* Il faut bien un vainqueur à une course...


* J'ai commencé le cyclisme en compétition en 1977 (sur route car le vtt n'existait pas). Depuis j'ai TOUJOURS entendu ce genre de discussion et ces histoires de catégories. "Rassurez-vous" chers cyclistes on ne règlera jamais le problème! Il y en aura toujours un "un peu trop fort" pour une catégorie...d'après ceux qui sont un peu moins forts, évidemment.


* J'ai pris une Pass car j'ai eu zéro point en 2013 (donc aucun "Pass droit", ah, ah). Avant je n'ai jamais cherché le moindre passe droit, je n'en chercherai jamais j'espère. Il est vrai que je fais peu de courses sur route (3 en 2013!). Il est vrai aussi qu'en 2013 ma saison a été assez perturbée par un genou droit qui m'ennuie depuis...1981, mais ça empire avec l'âge...car il est vrai, encore, que j'ai 51 ans! Et il est encore vrai que la licence "Pass Open" me permet de choisir entre courir en Pass ou courir en 2,3. Par exemple dimanche 9 mars je vais courir en 2,3 à Chaumont (je ne vais pas embêter les Pass :-) . Et il est encore et surtout vrai que les courses Pass présentent un intérêt pour moi dont la spécialité est le vtt (du coup j'ai beaucoup régressé sur le plat sur route, on ne peut pas tout avoir): elles durent à peine deux heures, ce qui se rapproche des compétitions vtt xco. C'est aussi pour cela que j'essaie de courir des "cri-cri" qui sont nerveux et brefs (un peu comme le vtt) alors que les longues courses sur route "diésélisent" et rendent moins performant en vtt (voir mon livre VTT Rouler plus vite).


* Je n'ai jamais freiné dans une course, donc si je refais une Pass et que j'arrive à la remporter je monterai de catégorie (il me semble qu'on monte avec 2 victoires). Il faut être "sport". C'est aussi comme cela (en se donnant à fond) qu'on se construit un palmarès. D'ailleurs je précise aux débatteurs de Facebook que je n'ai pas "1 titre ou 2" de champion du monde, mais 6 :-) .



Maintenant quelques anecdotes qui vont nous permettre de prendre un peu de recul sur l'état d'esprit dans le petit monde du cyclisme:


* En 1977 (je suis Minimes), je remporte ma première course à Langres, au sommet d'une côte raide, raide! C'est la 6ème course de ma vie. Une première victoire ça marque...Sauf que je m'écroule en pleurs à l'arrivée! A 3km de l'arrivée, un commissaire m'avait dit qu'il allait me déclasser parce que j'avais trop coupé un virage! A 14 ans on se dit que c'est grave...Il n'en sera rien et je finirai par retrouver le sourire.


* En 2000 je passe en catégorie masters en vtt. La catégorie débute à 30 ans, j'en ai 37. Je n'ai pas marqué assez de points pour rester en Elites, je suis usé par l'organisation de Roc Thonnance ( 8 éditions de 1992 à 1999). Je remporte la première manche avec 2'40 d'avance...J'entends des critiques comme quoi je ne devrais pas être là, je suis trop fort, tiens tiens...


* Depuis que je suis master en vtt je continue de courir avec les Elites en Champagne (coupe de Champagne, championnat de Champagne...) et même alors que j'ai plus de 50 ans je continue de faire le championnat "scratch masters" (30 ans et plus) que j'ai encore remporté en 2013. Mais des coureurs de 20 ans de moins que moi m'ont déjà dit qu'ils préfèreraient que j'aille courir avec ceux de mon âge (malheureusement je n'ai pas vraiment de concurrence), et ceux de mon âge me disent que je n'aurais rien à faire avec eux! Pas simple d'être encore en forme à 40 ou 50 ans sans ennuyer le monde!


* Le 25 mai 2003 la situation atteint un niveau absurde. Je cours une coupe de Champagne vtt à Vireux-Molhain (Ardennes) sur un superbe circuit concocté par le regretté Alain Maqua. Je remporte le scratch. Je ne suis pas appelé sur le podium des masters "parce que j'ai 40 ans et que je suis surclassé" (!). Et pour finir je ne suis  pas du tout appelé sur le podium car les organisateurs n'ont pas prévu de podium scratch (!!!). Ce jour-là j'ai remporté une course devant tout le monde et n'ai jamais été appelé sur le podium. Autant en rire, et hop un petit smiley :-)


* Une autre assez marrante également: vers 2003 - 2005, je cours un "cri-cri" à Couvrot (une "3ème caté" je crois). Avec Thomas Hartstern on s'amuse à virer vite. Un coureur vient alors à ma hauteur et me dit "Hé toi t'as qu'à retourner faire du vtt!". Alors au tour suivant, je vire encore plus vite, prend 10m, continue à bloc...Bilan: 50 bornes seul devant, victoire avec 1'40 d'avance...et Thomas Hartstern prend la 2ème place au sprint! On a presque refait la même à Joinville dimanche dernier :-) (Thomas a fait 3).



Je pourrais continuer ainsi longtemps car j'ai pas mal couru (sauf interruption de 1982 à 1991 pour cause de genou...). Du coup je commence à avoir du recul ; ces "débats" sur Facebook m'ont amusé et donné envie d'écrire à mon tour.


Reste maintenant à savoir qui diffusera cet article sur Facebook! Merci d'avance et surtout, faites-vous plaisir sur le vélo et dans la vie.

Imprimer cet article Imprimer cet article