Prix de Joinville: une « tite » victoire sympa.

Article publié dans la rubrique Course

Cet article parle de : , ,

Me voilà "champion du monde du Vallage des Pass Cyclisme" :-)   En effet hier j'ai remporté ma première course courue en "Pass"...On était 31 au départ, sous un soleil qui donnait envie de rouler plus que les 60km au programme. Dès le fictif terminé ça fuse de droite et de gauche jusque Poissons où l'on entre sur le circuit à faire 5 fois: une boucle assez roulante mais néanmoins pimentée de quelques faux plats et d'une bosse d'un petit kilomètre qu'on gravit sur la plaque en forçant un peu (les course c'est fait pour forcer, non?).






Pendant les 6 premiers kilomètres j'observe un peu ce qui se passe, je me rends compte que les attaques ne sont pas très tranchantes, dans une enfilade de virages j'accélère pour voir, je fais directement un petit trou, voit un coureur seul lutter pour revenir, j'attends quelques mètres, il saute dans ma roue, nous voilà partis. Derrière, rideau! Les trois compères de l'UCJV (mon club) et ceux du CB52 (club de mon compagnon d'échappée Cédric Buchert) verrouillent...On a fait 6km, il nous en reste 55 à faire à 2. Pourquoi pas.






Les "2èmes catés" (+ 2 coureurs de 1ère) sont partis 5 minutes avant nous, mais à part Guillaume Hutin parti seul devant dès le début de la course, ça ne roule pas et on repasse le peloton au bout de 10km d'échappée! Je ne m'attendais pas à ce scénario. On continue notre "bonhomme de chemin à bloc". 10km plus loin on voit deux "2ème catés" revenir comme des balles: C'est Rayane Bouhanni (junior, frère du pro Nacer Bouhanni...qui avait gagné le prix de Joinville il y a quelques années) et David de las Cuevas (du même club que Guillaume Hutin échappé, donc qui ne roule pas).






Rayane nous exhorte à l'aider pour qu'il rentre sur Guillaume Hutin, mais il roule vite le bougre! Il a de l'avenir...Il roule sur Lapierre comme moi, mais mieux que moi! Il me rappelle mon coup de pédale quand j'avais 18 ans (maintenant j'en ai 51, argh!). Cédric et moi on se regarde en se disant que ça roule bien vite, on fait 15km à bloc avant que Rayane comprenne qu'on ne lui apportera plus grand chose. Il attaque...J'en profite pour tout donner dans la bosse et à mon tour attaquer Cédric qui finit par lâcher. Bilan: Rayane part rattraper Guillaume Hutin avec De las Cuevas sur son porte-bagage, je roule à bloc derrière pour aller chercher la victoire en Pass, Cédric essaie de me rattraper...






Après 15km de contre-la-montre je remporte la course Pass, Cédric est à 30 secondes, Thomas "Véloder - UCJV" Hartstern règle le paquet et prend la 3ème place. Les vététistes ont bien roulé sur cette "Pass"!






Quant à Rayane, il rattrape Guillaume Hutin mais se retrouve avec deux coureurs de l'UVA. Pas simple...Il sera battu au sprint, mais je crois qu'hier il était au-dessus du lot.








Le lundi, avec mon petit Jules, on prend les vélos de route et on fait un aller - retour Poissons pour chercher un "saucisson de compétition" qui séchait depuis un mois dans la boucherie Narcy, que je vous conseille (je n'y ai aucune action)! Jules accélère car il veut vite revenir à Thonnance pour jouer sur l'ordi avec son ami Valentin. Du coup on rentre avec 22 de moyenne pour 13km, ce qui est bien pour ses 11 ans et ses pédales plates sur son Lapierre de route...Mystères de la motivation. L'après-midi, à quatre, on monte améliorer un singletrack qui servira d'approche à une spéciale d'Enduro Thonnance et fera partie de l'immense singletrack de fin des Balcons de Mélaire du 4 mai prochain. On termine en sciant à la main un tronc de 40cm, "à I2" pour ne pas craquer en route! Comme si ça ne suffisait pas, on termine la journée à vtt (une petite heure) afin de tester la toute dernière portion de singletrack que j'ai fini d'ouvrir il ya quelques jours...Elle est top! Jules est à nouveau avec nous, il a tout fait : "Vélo saucisson" le matin, débroussaillage + vtt l'après-midi. Bonne journée de "récup"!!








Photos pour finir:








Partis pour un raid de 55 bornes.








Rayane Bouhanni dans la roue...pour une fois.










Le moment où je lâche Cédric...Merci Amédée Da Fonséca le photographe!








A la fin tout se "Pass" bien!






Imprimer cet article Imprimer cet article