XC d’Ecouves…Je découvre!

Article publié dans la rubrique Course

Cet article parle de : ,

Le XC d'écouves (près d'Alençon) est réputé long...L'accès aussi. Je me sens un peu « coupable »...Explication : invité par Aurélien Cheymol à venir voir ce tracé de plus près, je m'exécute avec plaisir. Je prévois de faire le déplacement avec l'ami Romain Chauffert, mais hélas, ce dernier s'en prend une sévère à l'ouverture de la coupe de France de Cassis : 4 points de suture au genou gauche et surtout des complications qui le mettent sur le flanc pour quelque temps. Bigre.

Du coup ça « m'énerve » de faire 900km aller-retour seul dans ma voiture. Mais ça m'énerverait aussi de décliner, ne serait-ce que par respect pour l'organisateur. Je tente alors Bla Bla Car (covoiturage Internet) qui ne donne rien, faut dire que les Hauts-Marnais qui vont à Alençon, ça ne doit pas courir les rues (déjà, les Hauts-Marnais tout court, ça ne court pas les rues…).

Je pars donc seul de Thonnance le dimanche 20 avril, seul dans l'Espace (sur la route, quand même…), écoute Magma, France-Info, France Culture (même un bout de la messe de Pâques, ouah!), Nostalgie, BFM Business (une émission intéressante sur des créateurs de chaussures, qui essaient de concilier mode et écologie...Je ne suis pas certain que ce soit possible, même après avoir écouté l'émission), Tendance Normandie (tiens j'approche du but…). Je prends quand même un auto-stoppeur sur 30km, maigre effort de partage. Anecdote : il a fait du vtt, de la descente...et en porte les stigmates encore bien visibles sur son nez : « ça m'a calmé » dit-il, « maintenant je fais du long board »…

Arrivé sur place je découvre une forêt qui à elle seule vaut le déplacement. On imagine aisément quelques druides opérant leur magie au fond des bois...Plus concrètement je vois des vététistes repérer le parcours qui, je l'espère, sera magique, même sans druide.

Après près de 6h de voyage je sors de ma voiture et salue un homme qui s'avére avoir 79 ans. Il vient faire l'épreuve, mais croit que c'est ce dimanche ! Il est quitte pour refaire 40km en sens inverse et revenir demain. À sa place j'aurais repéré un petit tour...en tout cas il a bon pied bon œil, et, j'espère, bon coup de guidon.

Car le circuit est technique, joliment technique. Le début est même le plus technique, d'autant que je me rends compte après 4km que j'ai roulé fourche avant bloquée ! Sûr que comme cela c'est technique...D'autant que les racines et pierres abondent dans le secteur. J'effectue un tour de repérage avec Ludo, un vététiste qui prépare la Transvésubienne, que j'ai déjà rencontré à quelques occasions et qui ne tarit pas d'éloges sur mon livre VTT Rouler plus vite ! Il s'en sert pour s'entraîner et trouve que c'est un bon outil pour ceux qui n'ont pas d'entraîneur (il a été fait dans ce but).

Le tracé est vraiment sympa, même si au vu des annonces Internet je m'attendais à plus extrême. Mais ne me faites pas écrire ce que je n'ai pas écrit : c'est exigeant, pour sûr ! Je pense qu'à la fin de la course on aura bien mal aux jambes et aux mains...

Je me douche, mange, dors, fait la course...et vous raconte ça rapidement! A bientôt.

Imprimer cet article Imprimer cet article