Lons s’est bien amusés!

Article publié dans la rubrique Course

Cet article parle de : ,

Le samedi matin vers 6h, quand je me réveille, je me dis que quelle que soit l'issue de cette manche de coupe de France, on aura bien rigolé! On n'a fait que cela toute la journée, tout en faisant ce qu'il fallait la veille d'une course, notamment repérer un très intéressant tracé de XCO qui, par certains aspects, m'a fait penser à celui de Pietermaritzburg aux derniers championnats du monde masters, mais en plus naturel (en mieux!). Il m'a aussi fait penser au "super single" des Balcons de Mélaire qu'avec mon cub on organisait le 4 mai dernier. Bref, il me donnait envie de rouler dessus, mais la veille de la course, évidemment, point trop n'en faut...Je fais deux tours, un pour voir, un pour passer les obstacles un peu plus vite, les deux avec plaisir.


Après ce repérage on file au XCE où Valentin "Junior descendeur" Clément tente sa chance...IL réalise le 38ème temps pour 32 places qualificatives, à 30 centièmes de seconde du 32ème...De quoi lui donner envie de retenter sa chance à Super-Besse début juillet. Au passage on remarque la puissance de relance et le gainage au sprint des meilleurs, de quoi donner des idées d''entraînement...S'ensuit une épique recherche d'un Flunch annoncé sur le lieu d'un Hyper U, en fait de Flunch il s'agit de La Maison d'Emma, sympathique resto où l'on s'enfile crudités, pâtes et rigolade. Reste à rallier l'hôtel Ibis à côté duquel on passe sans rien voir, ce qui nous permet de visiter quelques rues de Lons :-) . Enfin arrivés: un match de rugby à la télé et dodo. Elle est pas belle la vie?


Après une nuit de plomb je me lève, déjeune mon gâteau de l'effort perso + 2 oranges pressées + une tranche de jambon et rallie à vtt en 20 minutes le site de Montciel où se déroulent traditionnellement les compétitions vtt sur Lons le Saunier. Quatrième fois que je viens courir ici en coupe de France depuis 1999 (30ème en élite), 2003 (victoire scratch masters à 40 ans, une de mes belles victoires), 2007 (l'année du déluge et moitié de la course sans plaquettes à l'avant, 4ème scratch masters?)...Souvenirs...Eric Davaine me rappellera d'ailleurs tout cela un peu plus tard...


Je fais deux tiers du circuit pour finir l'échauffement. Je m'éclate sur ce circuit! Je pars en 2ème ligne...Ca faisait longtemps. J'effectue néanmoins un départ correct et réussit à naviguer pendant deux tours aux alentours de la 8 - 10ème place. Je faiblis un poil dans le 3ème tour puis termine correctement le 4ème pour finir 13 au scratch  et vainqueur 50 ans, autant grâce à ma technique qu'à mon physique (et à mes deux Pythons qui se sont faufilés comme des chefs). Ce qui m'amène au podium où Eric Davaine me rappelle mon historique à Lons le Saunier! Une encyclopédie ambulante...Sur des circuits aussi sympas et techniques, on a envie de rouler encore des années! Sur le podium des 50 ans règne une très bonne ambiance! Et quelques ravissantes demoiselles distribuent bouquets et bises, sous un soleil étincelant...C'est ça le bonheur peut-être.


Un peu plus tard Valentin Clément se lance de la 10ème ligne dans la course juniors et se bat bien, lui le descendeur. Il termine vers la 140ème place, après quoi je remonte sur le XR pour un tour de repérage avec sa sœur Charlotte, après quoi...Rangement, repas, massage de Charlotte, dodo...bien mérité. Malheureusement Charlotte souffre d'un genou et finira 35ème, mais finira et retrouve vite le sourire après l'arrivée, l'essentiel est sauvé. D'autant que la famille Clément a d'autres atouts avec ses parents: Kathy a joué les chauffeurs, et quand nous sommes rentrés Guy nous avait concocté un barbecue dont je me souviendrais!


Bref, à Lons tout était bon!



Superbe tracé, superbes demoiselles!


 


2ème ligne...mais ça roule.


 



Dans le public il y avait un supporter qui à lui tout seul a mis une sacrée ambiance!




1999, 2003, 2014...A quand la prochaine interview à Lons? Eric tu n'as pas pris une ride (comme moi...Aïe!)






Les classements :


http://www.ffc.fr/resultats-classements-vtt/

Imprimer cet article Imprimer cet article