Il suffit de peu de chose…

Article publié dans la rubrique Divers

Cet article parle de : , ,

Cet après-midi, après 1h30 de vtt le matin, puis le boulot, je passe à la salle de muscu faire de la PPG assez intense du haut du corps. Quand j'en ai terminé je rentre aux vestiaires afin de prendre une douche. Un gars sort d'une des douches et me jette un regard de haut du genre de celui qui fait beaucoup de muscu...C'est un peu l'ambiance générale de cette salle : testostérone à tous les étages (quelques jolis décolletés aussi, bref, des choses cohérentes :-) ).


J'aurais pu jouer l'indifférence, bomber le torse, siffloter, faire le dur...En fait je regarde le mec et lui demande "Elle est bonne?". Après une seconde de "suspension" il me répond avec un large sourire "Magnifique, excellente". J'enchaîne "Bon alors j'y vais" (je parlais de la douche bien sûr!).


Tout en parcourant les quelques mètres qui me séparent de la douche je revois l'épanouissement sur le visage de cet homme, et je me dis qu'il suffit parfois de prendre la relation humaine par le bon bout pour qu'on se sourie au lieu de se toiser. Je ressors heureux (et musclé bien sûr :-) ) de la salle.


Je prends ma voiture et entame la route du retour vers Joinville. 35km à parcourir. Au bout de 10, un auto-stoppeur avec un gros sac à dos: pit-stop, le voilà embarqué. C'est un Canadien de Vancouver. Chouette, on cause anglais...Mais il est dépité: il arrive d'Amsterdam où il s'est fait voler sa voiture, cherche à descendre dans une ville italienne où il rejoindra une garnison militaire canadienne...et essuie depuis plusieurs jours des insultes, des "doigts", et même un coup de la part de personnes qui le voient galérer à faire du stop! Il n'a plus d'argent, il a faim et on le "jette"...Il trouve que la France est "shit and fuck", il ne comprend pas...Je lui dis qu'en effet la civilité a de plus en plus souvent du plomb dans l'aile dans notre beau pays, que lorsqu'on voyage et qu'on rentre en France on a parfois des raisons d'être honteux de notre pays, qu'on a peut-être vécu trop longtemps trop assistés, je ne sais pas trop...


En le déposant je lui propose qu'on aille ensemble au supermarché le plus proche, il ne v eut pas embêter...Alors je lui donne dix euros, il me dit en français "Si tu viens à l'aéroport de Vancouver, demande Patrick du Fire Department". On se quitte, j'espère avoir atténué sa rancoeur .


En une demi-heure j'ai constaté par deux fois qu'il suffit d'aborder les gens dans le bon sens pour que les relations se détendent au lieu de se crisper...En dire un mot aux politiques?

Imprimer cet article Imprimer cet article