Tro Bro Lingon: une belle idée!

Article publié dans la rubrique Course

Cet article parle de : , , ,

Jean-Marc Journniac, Président du VC Langrois, a de belles idées. C'est lui qui est à l'origine du stage vtt que nous avons co-animé le 23 avril dernier. Cette fois il a sorti de son imagination le Tro Bro Lingon, une épreuve mixte route et chemin que l'on avait le droit de faire sur un vélo de route, de cyclo-cross ou vtt. Le circuit (7,2km à parcourir 10 fois) était composé de 3,2km de chemin "sable et quelques pierres", et de 4km de route, le tout dans une ambiance très "rurale"...et ventée. Les 3,2km de chemin étaient répartis sur deux tronçons, un court et un long, le court étant plus cassant que le long, les deux légèrement descendants, surtout le court où l'on atteignait parfois 45km/h en priant pour ne pas crever...On en reparlera!


Pour sa première édition l'organisateur a préféré commencer "petit", avec une épreuve ouverte aux 3,4,5 FSGT et aux Pass Cyclisme route. Etant Pass Open sur route je pouvais participer, et comme en cette fin de saison je ne me sens pas saturé, je suis venu.


On était 22 au départ. Petit effectif, mais avec quelques bons coureurs: J-Philippe Frenette, Stéphane Mairerichard, Cédric Poisot, David Gehin, Philippe Chambrey...Dès le 2ème tour on se fait la belle avec Poisot et Chambrey et on s'entend parfaitement. Les tours s'enchaînent mais c'est assez long car les sections de chemins sont quand même exigeantes, par ailleurs comme il a plu on en prend plein la figure, on a des têtes de coureurs de Paris-Roubaix, bref, on s'amuse comme des petits fous!


Tout aurait pu se terminer "simplement"...Il n'en fut rien! A la fin du chemin blanc qui débute l'avant-dernier tour, je crève! La voiture suiveuse prend beaucoup de retard dans ce chemin, je me retourne, je ne la vois pas...Je pense que c'est cuit et prend même le temps d'uriner au bord du chemin, c'est dire! Puis elle arrive, le pilote s'excuse, je lui réponds "T'inquiètes, c'est pas grave", remet la roue de rechange et repart...à bloc quand même, on ne sait jamais...


Je me rends compte que partout je suis 2 à 4km/h plus rapide que quand on était à trois, mais je constate aussi que mes ex-compagnons d'échappée sont très loin! En fait je suis reparti avec 1'20 de retard à 13km de l'arrivée! Je me "fais la peau" et à la cloche il ne me reste plus que 40 secondes de retard...Je commence à me dire "Pourquoi pas" et descend le chemin blanc où j'avais crevé comme une balle...sans crever. Dans la partie vent de face et légèrement ascendante qui suit je vois mes compagnons (maintenant séparés car Poisot a filé seul devant) de plus en plus près. Un kilomètre plus tard je double Philippe Chambrey en injection, puis rentre dans la roue de Cédric Poisot 500m avant la fin du long chemin blanc.  Je récupère 300m dans sa roue et l'attaque en donnant tout ce que je peux, finalement il craque. Je donne tout ce qui me reste et franchis la ligne avec 30 secondes d'avance...1'50 de repris en 13km!


Cette fin de course a pas mal pimenté l'épreuve et c'est dans une très bonne ambiance et sous une très belle averse que se déroule la remise des prix! Une vraie course de transition entre saison route et saison de cyclo-cross...Il faudrait faire la même à la fin de la saison de cyclo-cross en mars 2015 :-) . Quant au Lapierre Xélius, il n'a pas bronché malgré ce traitement de choc.






Avec le Tro Bro Lingon, on est occupé pendant...et après!




 

Pendant ce temps-là mon petit Jules remportait la catégorie Benjamins à la descente de Ludes près de Reims:

 

 

 

Vive le vélo!

Imprimer cet article Imprimer cet article