Je pense donc je suis…Charlie.

Article publié dans la rubrique Jeunes, éducateurs, Non classé

Cet article parle de :

Depuis les événements tragiques de ce mercredi 7 janvier, j'ai été frappé par la capacité des hommes politiques à faire preuve de sagesse, mesure, pondération, solidarité, esprit constructif...Toutes qualités qui leur font si souvent défaut lorsque rien de grave (enfin, d'aussi grave que cela) ne se passe. C'est comme si l'attaque de Charlie Hebdo - donc de la si précieuse liberté d'expression - signifiait "On a assez joué, maintenant il nous faut faire quelque chose, ensemble".


Ils en sont donc capables.


Soyons tous positifs. Ce matin j'étais formateur à Reims, je cherchais les locaux de l'UFRSTAPS, j'ai demandé où ils se trouvaient à un étudiant noir qui ne le savait pas, je lui ai souhaité une bonne journée, il en a fait autant, et je n'ai pu m'empêcher de penser que tous les deux, marqués par les événements récents, on se disait que c'était tellement mieux quand les gens se sourient, se parlent, s'apprécient...


Même dans les moments noirs

Envisager l'espoir


Quand violence fait rage

Promouvoir le partage


Certains veulent diviser

Vive solidarité


Aux assassins d'humour

Opposons notre amour



Et en réfléchissant, en discutant, en lisant...ou en pédalant: élevons-nous.

Imprimer cet article Imprimer cet article