vingt minutes pleines de vie…

Article publié dans la rubrique Divers

Cet article parle de : ,

On connaît tous le conseil d'ajouter de la vie aux années plutôt que des années à la vie...Je viens de vivre vingt minutes bien "vivantes".


Ce matin je dépose la Modus de ma femme au contrôle technique, et comme j'ai eu la flemme de mettre un vélo dans le coffre et pas la patience d'attendre quarante minutes que le contrôle soit terminé, je repars à pied vers mon domicile, distant de deux bons kilomètres, sous un crachin qui rappelle que le mois d'avril existe encore malgré le réchauffement.


Je marche le long de la route, au début je tends un peu le pouce, puis ce n'est plus la peine.


Après une bonne dizaine de minutes de marche j'entre dans Thonnance où, soudain, les sensations vont s'accumuler.


D'abord je passe devant une maison où, d'une fenêtre ouverte sort la musique de Mekanïk Destruktïw Kommandöh...Album mythique de Magma, 1973...Quelqu'un d'autre que moi écoute cet album dans mon village, waouh! Faudrait que je le rencontre...


Mais je poursuis mon chemin et m'engage dans une ruelle, sorte de raccourci...où je trouve des pieds de mâche en fleur. J'en prends 5 avec la racine, je les replanterai dans le jardin (déjà très bien garni en mâche récupérée de droite et de gauche).


Je sors de la ruelle. Cinquante mètres plus loin, un homme avec un sac à dos et un bâton de marcheur s'arrête, sort un topo guide...Je lui demande s'il cherche un endroit...Parla no Francese...You speak English? Yes...Are you looking for somewhere to go? Yes, I want to go to Joinville. I come from Joinville. The shortest is to take this little street, then the main road, then it's straight on, three kiloemeters. Thank you very much...et il repart.


Il ne me reste plus qu'à parcourir les deux cents mètres qui me séparent du domicile, repiquer la mâche...et écrire cet article.


Vive la marche, vive la pluie, vive la marche sous la pluie!

Imprimer cet article Imprimer cet article