Championnat de France masters route, in the pack.

Article publié dans la rubrique Course

Cet article parle de : ,

Quand on aime le vélo on ne compte pas...ou plutôt si. Je suis allé au championnat de France masters route parce qu'il avait lieu à 200km de mon domicile, à Laives vers Châlon sur Saône.


Par ailleurs Rodolphe Moreira était intéressé pour le faire une dernière fois (sa dernière course!), avec un petit espoir de victoire en 55-59 ans (mais il a fini dans le paquet, avec le sourire c'est le principal).


De mon côté je me sentais "bien mais pas puissant". Normal après mon stage de quatre jours en altitude "montagne - marche - vtt - petits braquets". Ici au contraire le tracé était plat et venté: 81km à 40,3km/h, seulement 425m de dénivelé...J'ai attaqué dès le départ, on est parti à trois mais mes deux compagnons avaient du mal à relayer, on a tenu 12-13km avant de se faire reprendre...J'ai encore tenté une dizaine de fois avant de me rendre compte que je n'y arriverais pas. J'ai donc fini dans le paquet en me mettant une dernière fois "à plat ventre" à deux kilomètres de l'arrivée. En effet un petit groupe d'échappées nous narguait cent mètres devant. J'ai remonté le peloton, en rigolant j'ai dit aux coureurs "Je suis une quiche au sprint, je vais vous ramener!"...et je l'ai fait.


Puis j'ai suivi sans vraiment sprinter. Environ 20ème...et déjà la tête à Oz en Oisans quatre jours plus tard.


Le mardi matin un petit coup de piscine (2000m d'éducatifs assez cool mais à la limite des crampes, sûrement dues à la chaleur de la veille) et un après-midi plutôt oisif...



il faut savoir s'en imposer

même si ce n'est ma tasse de thé

vendredi après l'objectif

je pourrai redevenir actif.

Imprimer cet article Imprimer cet article