Sexagêneurs…

Article publié dans la rubrique Entraînement

Cet article parle de : ,

Hier je prends connaissance d'un message d'un master vtt...Mon interlocuteur me dit avoir lu et relu VTT Rouler plus vite, notamment le chapitre "Quadragêneurs" et, ayant quelques années de plus que les pilotes faisant l'objet de ce chapitre, me demande si j'ai des conseils spécifiques pour un coureur de 60 ans ou plus...

 

 

 

"J'ai réfléchi et je me suis dit"...C.I.A. !

 

C pour Condition physique

I pour Imagination

A pour Alimentation.

 

 

Condition physique: celle-ci, me semble-t-il, devient de plus en plus importante à préserver quotidiennement à mesure que l'on vieillit. Pourquoi? Parce qu'à mesure qu'on vieillit on bouge moins naturellement. La quantité de mouvements spontanés diminue. Un enfant court dans tous les sens...un "vieux" reste beaucoup assis. Ce faisant il a tendance à perdre en condition physique générale. Il doit donc saisir toutes les occasions de bouger: séquence de PPG ou culture physique d'au moins une demi-heure chaque jour (incluant du stretching), réaliser le maximum de choses manuellement plutôt qu'automatiquement (jusqu'à faire la vaisselle ou tailler une haie à la main plutôt que par un moyen motorisé), marcher chaque fois que possible y compris en garant volontairement sa voiture un peu loin de l'endroit où l'on doit se rendre (tien tiens on est déjà un peu dans l'imagination...).

 

Imagination: dans VTT Rouler plus vite je cite Albert Einstein qui dit "L'imagination est plus importante que le savoir". Plus ma vie avance plus je suis d'accord avec ce que j'ai écrit! De nombreux sportifs acquièrent de nombreuses connaissances sur l'entraînement mais n'en font rien d'utile parce qu'ils restent bloqués dans leurs routines. Or la routine a tendance à devenir de plus en plus pesante à mesure qu'on avance en âge. On a ses habitudes: le même trajet d'entraînement, la même moyenne, les mêmes braquets, les mêmes compagnons de sortie...Cassez cette monotonie! Répétez une micro-boucle 10 fois, faites au contraire un long aller-retour, interdisez-vous les frein arrière, toute une sortie( ou toute une côte) sur braquet trop petit, force assise sans les mains, sorties mixtes route - vtt, recherche de vitesse maxi sur un braquet donné, tester de nouvelles trajectoires dans un parcours habituel, aller sur un terrain de bicross non pas pour sauter mais au moins pour pomper et être actif sur son vtt...Se remettre en cause c'est rester jeune! Chaque jour trouvez à faire une chose que vous n'avez jamais faite à l'entraînement, ainsi vous provoquerez une stimulation de votre organisme.

 

Alimentation: à 52 ans je suis déjà bien placé pour savoir que l'alimentation doit évoluer à mesure que les années passent. On bouge moins donc on dépense moins de calories, on doit donc progressivement manger moins...Ou, mieux, on doit de plus en plus limiter les aliments néfastes et privilégier les aliments bons pour la santé: de moins en moins de fromages gras et graisses animales, remplacés par des graisses végétales crues (noix, noisettes, amandes, huile d'olive...) ; limiter jusqu'à supprimer toute sucrerie industrielle (sucre, bonbons, chocolats, pâtisseries) et faire la part belle aux fruits à chaque repas, dès le petit déjeuner ; manger de moins en moins de pain (souvent mangé en plus des aliments) et augmenter la part des légumes. Cuisiner avec de moins en moins de sel [récemment, en mangeant une soupe de potimarron qu'on avait oublié de saler, j'ai découvert et apprécié une autre saveur, légèrement "sucrée - châtaigne"...celle du potimarron! C'était excellent.]

 

 

Voilà trois piliers qui me paraissent aptes à remotiver un "sexa".

 

 

Bonne année 2016, active et imaginative!

Imprimer cet article Imprimer cet article