De superbes SingleTreix!

Article publié dans la rubrique Divers

Cet article parle de : , ,

Ai-je besoin de vous parler des Singles de Treix? Leur succès parle de lui-même. Hier il pleuvait à ne pas mettre un vététiste dehors (mais il ne faisait pas froid) et pourtant lorsque j'arrive dans ce petit village haut-marnais c'est une file ininterrompue de voitures qui vient prendre possession des prés transformés en parkings (et en cloaque pour la sortie où il faudra pousser mon Espace!).


Pourtant je suis venu tôt: 8h. En effet à midi je devais être à Chaumont pour récupérer le reste de la petite famille et aller au bike and run de Chalindrey (où mon petit Jules et Arthur Coupas, grâce à leur technicité sur le vtt, n'ont fait qu'une bouchée de la concurrence!).


Je récupère ma plaque vite fait et nous voilà partis avec Laury Henrissat (Cadet 2ème année qui a terminé 7ème de la manche d'ouverture de coupe de France de Marseille, excusez du peu) et Patrick Busolini qui roule drôlement bien pour son âge (plus de 60 ans). Au début j'ai l'impression de ne rien voir et surtout je glisse dans tous les sens! La veille j'avais regonflé mes pneus pour la sortie avec les jeunes en difficulté surtout sur grand chemin...Au bout de 3-4km je fais un pit-stop pour dégonfler: ça va mieux!


Laury roule vite, les singles sont superbes, assez plats en moyenne (seulement 585D+ après 45km), très sinueux, parfois j'ai l'impression de manquer de place pour mon mètre quatre-vingt-six! La pluie tombe sans discontinuer et noous on continue...On atteint le premier ravito déjà méconnaissables. Mais la météo "liquide" permet de rouler correctement (alors que l'après-midi au bike & run de Chalindrey la pluie cesse et tout devient collant, une misère!). On attaque quartiers d'orange, chocolat, pruneaux...et soupe! C'est pas bon ça, hein! Le VTT Chaumontais sait organiser, c'est clair!


On repart, Laury embraye joliment, on rejoint Patrick qui avait "effleuré" le ravito, il nous rattrapera au suivant car on y prend notre temps (c'est tellement bien organisé, profitons!).


Aux trois quarts du parcours Laury crève. Une épine...Son liquide préventif est sec. C'est bien la seule chose qui soit sèche sur son vtt! Bien sûr il n'a pas de chambre à air :-)

Je lui en prête une (et une pompe bien sûr), je dois en être à trois en un an! Avec la boue omniprésente on met au moins 6-7 minutes à réparer. C'est reparti après 400 coups de mini-pompe...Est-ce pour cela que Laury prend un coup de pompe? Il accuse le coup. En fait c'est tout à fait normal: habituellement il roule 45 minutes, là on approche les 3h...Je l'attends un peu puis me rends compte que si je veux être à Chaumont à midi il ne va pas falloir mollir, alors j'embraye et fait la dernière demi-heure bon train. 3h pour 45km, ce fut une super-belle rando! Je comprends qu'elle dépasse parfois les 1000 participants.


Revenu à Treix je shunte le ravito et me dirige directement vers le lavage vélo...25 vététistes font la queue...Je demande à me faire arroser pour enlever le plus gros (qui est gros?!) :-)  ), je laisse tomber le lavage du Zesty Trail que je range tel une statue de boue dans l'Espace, emmitouflé dans des nappes...Une belle M...!


Je me rhabille comme je peux et tente de sortir du "pré-parking" où mon Espace avoue ses limites dans la "patinoire", mais comme il y a du monde on me sort de la en moins de temps qu'il ne faut pour se pourrir :-)


Chaumont - Chalindrey - Bike and run - victoire de Jules et Arthur ...Une journée entière dans la boue!


Le soir je regarde le Tour des Flandres en replay, là-bas il faisait beau! Mais de temps en temps je m'endors à moitié...A 22h je dors complètement. Je n'en pouvais plus d'être "de boue" depuis 6h.




T'aimes ça la M...!



 

 



Zesty sale et Taïpan propres...



 

 



Debout avant la course...



 

 



Plus de boue pendant la course...



 

 



De boue après la course!


Imprimer cet article Imprimer cet article