A Coolus ça glisse plus!

Article publié dans la rubrique Non classé

Cet article parle de : , , ,

Ancerville cri-cri sur route vendredi soir à 42,3km/h de moyenne, presque 2h de vtt "éducatif" hier samedi avec les jeunes Joinvillois...Ce matin je n'avais pas vraiment envie de faire une course en fait!


D'ailleurs je devais courir le cross-triathlon de Chaumont en relais (partie vtt of course) avec deux cadets qui vont bien, mais les commissaires nous ont informé qu'ils ne pouvaient pas s'aligner sur la distance prévue. Je me suis rabattu sur Coolus en espérant que ce serait "cool plus".


Ce le fut, mais pas avant d'avoir goûté toute la course. En effet je cherche à repérer le parcours avec deux autres vététistes...et on ne le trouve pas. En fait les organisateurs bougent des rubalises après les courses de 10h, du coup on ne sait pas où c'est. On trouve juste un long chemin hyper-roulant, on commence à déprimer.


Tant pis à 11h on prend le départ, 4 tours pour tout le monde au lieu des 5 prévus pour les "seniors" (j'ai demandé à courir avec eux). Vu les conditions météo, c'est sage: il pleut, il pleut et...il pleut.


On se dégage rapidement à trois avec l'Espoir ardennais Florian Michel qui mène le long chemin blanc roulant, et Fabien Baroni. Au bout du grand chemin on entre dans une raide descente...et je prends une bonne gamelle! Du coup Florian s'éclipse à l'avant. Je reste dans la roue de Fabien, ça ne va pas très vite mais je ressens de la fatigue de vendredi + samedi alors je ne bouge pas.


Au début du 2ème tour je passe Fabien, je l'emmène puis il lâche dans le chemin roulant. Je me sens incapable de vraiment "appuyer", d'autant que suite à une manip mécanique je roule sans E:I Shock, et dans ces conditions le XR est toujours en mode ouvert et perd de son rendement.


Néanmoins je passe de 30'' de retard à 15-20 au bout du grand chemin...puis je ne vois plus Florian...puis on m'annonce en tête...puis on me dit qu'il est loin devant...je ne comprends pas tout. En fait je suis bel et bien en tête, Florian a subi une perte d'air sur un appui trop...appuyé, il a dû chercher une autre roue et est reparti largement derrière moi, 4ème.


On nous raccourcit un peu le 4ème tour tellement une section est devenue pourrie (même à pied!). Progressivement je trouve mes repères et passe plus vite les obstacles, une succession de "toboggans" sympas où il faudrait plus de force que ce dont je disposais aujourd'hui pour vraiment bien passer. Finalement après la séquence ""force" du grand chemin, on s'amuse bien dans toute la seconde moitié du circuit. Et l'ambiance est très bon enfant (de 53 ans...).


Je franchis donc la ligne en vainqueur, Florian est remonté 2ème, à 2 minutes. Et je vais tout droit dans la rivière laver le XR et le bonhomme!


 



Non j'ai pas fait caca!








 



Bravo au sculpteur local, au fleuriste...et au viticulteur!


Imprimer cet article Imprimer cet article