Chaude alerte.

Article publié dans la rubrique Divers

Cet article parle de : ,

Mardi 3 mai, 16h30, je pars à vtt, je veux rouler tranquille mais tester des passages difficiles techniquement avec le XR.


Je fais des essais sur une "montée impossible" dont la réussite repose en grande partie sur la qualité de la prise d'élan, sorte de compression où il faut "pomper" avant une remontée "verticale" de 5-6m mètres.


Vers le 6ème essai je réussis. Puis j'en enchaîne 6 de suite. A la 7ème, mon pied gauche sort de la cale sur l'accélération initiale. Pour éviter la chute je pose le pied gauche à terre un peu en force...Aïe! Une jolie douleur dans l'ischio-jambier gauche, qui a déjà "reçu" et est plus raide que le droit.


Je boite...Je décide de rentrer à la maison. Le reste de la sortie est galère, j'ai mal dès que ma jambe s'étend, je suis à pied dans chaque montée un peu raide.


Le soir je vais vite au lit en espérant une amélioration dans la nuit...que nenni!


Le mercredi matin je peux à peine marcher! Je fais quand même cours, la plupart du temps assis, sauf que je ne peux poser que la fesse gauche.


L'après-midi normalement j'officie aux championnats de Haute-Marne UNSS d'athlétisme. J'y vais deux heures mais j'ai du mal à me rendre utile! Je trouve un rendez-vous chez le médecin, en attendant je rentre chez moi et me glace. J'aurais voulu me servir du programme antidouleur de mon Compex mais je m'aperçois que la batterie est out!


Le médecin me fait des piqûres de mésothérapie, puis j'enchaîne glace - argile...Il m'a aussi prescrit de la kiné.


Le jeudi matin ça va mieux! Du coup je peux rouler sans trop forcer, et mon moral reprend immédiatement beaucoup de couleurs! Je vais quand même faire les séances de kiné, et beaucoup "soigner" cet ischio, notamment avec des étirements quotidiens pour lui redonner autant de souplesse que possible.


Mais la bonne nouvelle, c'est que je pense que je pourrai courir à Ussel dans 8 jours, #MyReasonToRide !  :-)

Imprimer cet article Imprimer cet article