Neuilly-l’Evêque: froid et chaud

Article publié dans la rubrique Course

Cet article parle de : , ,

Un jour il fera chaud...En attendant, on a couru une épreuve de plus dans le froid, mais l'ambiance était chaude, c'est le principal. Course dynamique, spectateurs finalement assez présents, organisateurs dévoués qui créent une nouvelle épreuve sur route, c'est assez rare pour être souligné, bravo le VC Langrois!


De mon côté cela faisait longtemps que je n'avais pas autant "travaillé" dans une course: attaque dans la première côte que je gravis en tête devant deux coureurs qui me relayent au sommet...On se fait reprendre 3-4km plus loin. Puis de nombreuses attaques ou contres après que la "bonne" (5 coureurs) soit partie et bien protégée notamment par les coureurs du CB52.


Pourtant on réussira à faire la jonction...ou presque! au 6ème tour. Au moment où l'on rentre sue le quintette il attaque à nouveau, se transforme en trio, que l'on ne reverra plus, pour 35 secondes.


Autre aspect positif: c'est dans la dernière des 8 côtes que je me sens le mieux.


Finalement j'arrive pour la place de 4 et fait finalement 11ème avant de me remettre bien au chaud dans ma voiture à partir de 17h30 et voir le thermomètre indiquer 6, puis 7, puis 8, puis 9, puis 10, puis 11, puis 12...puis 13° en arrivant chez moi! Changement de masse d'air, le temps chaud semble pour bientôt, ce qui ne pourra que plaire à mon genou droit.


Après ma saison 2013 bien gênée par les douleurs, j'ai subi 3 injections d'acide hyaluronique, qui m'ont fait du bien. Mais aujourd'hui il semble qu'il faille que j'y repasse sous peu. Je vais essayer d'attendre la fin de la saison...


Aujourd'hui mon genou droit ne m'a pas trop embêté. Parfois je donnerais tout juste pour que cesse cette douleur. Mercredi je vais quand même faire un tournoi de volley convivial avec mon fils Jules, je pense que je peux encore le faire, mais je sais que rien qu'une marche en montagne (notamment une longue descente) devient une entreprise "limite". Sensation d'un périmètre d'action qui se restreint.


Mais se plaindre n'avance à rien. Dimanche prochain je courrai à Poissons, à nouveau sur route, avant la deuxième manche de coupe de France à Ussel...et une longue sortie "vtt éducatif" avec les jeunes Joinvillois le lundi de Pentecôte...Toutes les bonnes volontés seront bienvenues!

Imprimer cet article Imprimer cet article