Mort de froid à Marseille!

Article publié dans la rubrique Course

Cet article parle de : , , ,

Je n'ai pas vraiment eu le temps de comprendre ce qui m'arrivait... Samedi 24 mars 7h30 j'attaque un tour de circuit du nouveau site marseillais de Pichauris pour  m'échauffer tout en me remettant en tête (et surtout en jambes) les enchaînements du parcours.


Celui-ci est sec et tout passe bien, mais de la pluie est prévue. Elle commence à tomber à mi-parcours, mais pas trop fort. Rapidement le terrain devient "luisant", mais ça roule bien et par exemple je passe l'enchaînement des trois sauts sans problème.


Au moment où je termine le tour les choses prennent une toute autre tournure: pluie forte, vent, et "pas chaud"!


Je me refroidis entre la fin de l'échauffement et mon arrivée sur la grille de départ. Je n'aime pas ça...


Puis on doit attendre une vingtaine de minutes sur la grille de départ car les bénévoles doivent remettre en place des barrières ou rubalises tombées ou arrachées par le vent. J'ai de plus en plus froid. Je décide de garder les jambières ainsi que le coupe-vent par-dessus ma combi "Team Haute-Marne" (ces "combis sont un peu des pièges à froid", elles collent à la peau, du coup l'eau aussi...).


Je prends le départ gelé et je me sens collé!


J'aborde le premier goulet en descente en 40-50ème position, je suis donc dans le trafic, dans un concert de couinements de disques qui mériterait d'être enregistré (mais pas d'être écouté!).


Techniquement je suis plus rapide que les coureurs avec qui je roule, j'en double parfois en descente, mais en montée je ne "sens pas" mes jambes...Mais surtout j'ai de plus en plus froid, un truc de dingue! Dès le début du 2ème tour (sur quatre) je me demande si je vais pouvoir faire quatre tours. M nuque et mon dos se contractent, les descentes sont des sortes de "rivières" (par contre ça ne glisse pas, les trois sauts s'enchaînent nickel...). Au 2ème ravito je crie à Greg que je crève de froid...deux cents mètres plus loin je saute du vélo, reviens vers lui et lui crie "J'ai trop froid viens on file au camion!".


Il ne demande pas son reste! J'arrête de trembler une bonne demi-heure plus tard...Voilà le bilan de cette manche d'ouverture!

Imprimer cet article Imprimer cet article