Christophe Bassons, grand seigneur!

Article publié dans la rubrique Dopage

Cet article parle de : ,

Hier soir j'ai "regardé sans regarder" l'émission sur le dopage qui passait sur Arte. Je connaissais la plupart des choses qui étaient décrites...sauf une qui m'a marqué...Petit flashback; en 1999, Lance Armstrong, "dictateur du cyclisme", non content de se doper jusqu'aux yeux, met une pression immense sur ceux qui cherchent à parler au nom d'un cyclisme propre, notamment Christophe Bassons qui finit par quitter le Tour de France suite aux  pressions de l'Américain (et, il convient d'ajouter, au manque criant de soutien du reste du monde cycliste de l'époque. C'était l'époque où un certain Hein Verbruggen dirigeait l'UCI...).


Ce que l'émission m'a appris, c'est qu'en 2013 Christophe Bassons a revu Lance Armstrong, voyez http://www.lemonde.fr/sport/article/2013/12/07/lance-armstrong-en-s-acharnant-sur-moi-cela-servira-aux-autres_3527221_3242.html

voyez aussi  https://www.theguardian.com/sport/2012/oct/13/christophe-bassons-not-bitter-lance-armstrong


Là, Christophe Bassons montre toute sa grandeur d'Homme. Il est heureux, il participe à des actions constructives comme la prévention antidopage ou l'éducation par le sport, il est heureux et épanoui avec sa petite famille, il prend toujours autant de plaisir à pédaler (on a encore discuté à Vallnord où il termine 2ème du championnat du monde masters vtt xco 40-44 ans)...et il n'a même pas de rancune envers Lance Armstrong.


Quand il parle des moyens de prévenir efficacement le dopage, il met en avant la dimension d'estime de soi. Il a totalement raison! C'est une force énorme, qui permet de se tenir à certaines convictions plutôt que de se laisser embarquer par le "système" et ses intérêts qui nous dépassent souvent.


C'est la même chose en ce qui concerne l'adoption d'une alimentation saine, le respect de l'environnement, la capacité à maigrir (voir d'ailleurs à ce sujet "La part du psychologique" au chapitre "Maigrir", page 295 de VTT Rouler plus vite)...


Les valeurs positives sont très efficaces sur la durée! Christophe Bassons en est un superbe exemple vivant.

Imprimer cet article Imprimer cet article