Brav’Hortes!

Article publié dans la rubrique Course

Cet article parle de : , , ,

Hier je suis allé poser mes crampons à Hortes, petit village du sud de la Haute-Marne qui organisait son vingt-sixième cyclo-cross. Un grand bravo pour cette longévité, ça fait presque moitié de mon âge!

 

Jusqu'au dimanche matin je me suis demandé si j'allais courir. Huit jours sans vélo à faire de l'escalade dans le Sud, huit heures de voiture le samedi, retrouvailles avec la pluie et le froid le dimanche matin et genou droit dans un état très moyen...J'ai finalement décidé d'y aller avant tout par respect pour les organisateurs qui méritent d'être soutenus. Bravo à eux!

 

Première surprise: j'arrive aux dossards, je salue tout le monde, tout le monde me répond, sauf l'arbitre Yvon. Pas très poli le monsieur...

 

Je fais quatre tours d'échauffement où je sens que je ne vais pas être à la fête. Les jambes sont très moyennes. Mais je prends le grand air, le frais, la pluie, tout va bien :-) .

 

Je rejoins le départ et me place en deuxième ligne, comme à Celsoy, où on nous avait demandé de ne pas mettre de vtt en première ligne, pour respecter la spécificité "cyclo-cross" de l'épreuve. Pour les coureurs tout va bien, mais pas pour Yvon l'arbitre qui se met carrément à gueuler "LES VTT DERRIEEEERE". Puis il nous est demandé de nous mettre carrément en dernière ligne. Là ça devient absurde car on se retrouve derrière des coureurs qui n'avancent pas, ce qui augure des dépassements qui vont mettre tout le monde en danger. Alors qu'il suffirait de laisser les coureurs se placer eux-mêmes, ils se connaissent, tout irait bien. Peut-être qu'on nous imagine trop bêtes pour savoir faire cela? Hier j'ai eu l'impression de retourner 25 ans en arrière quand les premiers vtt sont arrivés sur les petits cyclo-cross. Car n'oublions pas qu'on est dans un cyclo-cross local, à mi-chemin entre la compétition et fête de village, pas dans un championnat!

 

Bref, je pars en dernière ligne d'un cyclo-cross à plus de cinquante partants, et au premier passage technique je suis à pied. Quarante secondes dans la musette, direct! C'est à peu près ce qui me séparera du troisième à l'arrivée...Je termine sixième, ce qui est pas mal avec les jambes très moyennes du jour, mais je dois avouer qu'au bout d'un tour j'ai failli tout remballer. C'eut été dommage, j'aurais manqué les zigzags entre les coureurs tombés dans la descente herbeuse qui demandait d'être un peu technicien. Au moins sur le vélo on s'est amusés.

 

Le samedi 11 novembre, je vais venir au cyclo-cross de Fayl-Billot avec cinq jeunes Cadets (s'ils viennent tous), dont mon fils Jules qui va découvrir la discipline. Ils ont tus des vtt. J'espère qu'ils seront dignement accueillis! Car ils sont habitués à faire des bike & run, duathlons, triathlons, courses à pied, où ils sont toujours aimablement accueillis et où l'ambiance est très conviviale. Je pense que leur envie de refaire ou pas des cyclo-cross dépendra notamment de la qualité de l'accueil qui leur sera réservé.

 

Alors je croise les doigts pour eux...et pour le cyclisme haut-marnais!

 

Je termine avec cette jolie photo (enfin vous jugerez!) prise par Amédée Dafonseca qui anime avec passion le site vcc.fr depuis des années, merci à lui!

 

 




Bien content dans l'herbe grasse avec mes bons gros Taïpan 2.10!


Imprimer cet article Imprimer cet article