Alors ce Skeleton?…En attendant le 15 mars.

Article publié dans la rubrique Divers

Cet article parle de : , , ,

Ça n'a pas traîné: réception des cartons hier après-midi, divers montages hier soir, et ce matin montage d'un de mes deux Skeleton Tubeless Ready 2.15 à l'arrière de mon XR Ultimate 2017, histoire d'aller tester la bête...dans des conditions qui a priori ne sont pas faites pour lui: boue, boue et...boue (et soleil ce matin ça faisait longtemps!).


Petite précision: le Skeleton sera commercialisé en série à partir du 15 mars. Aujourd'hui j'ai roulé avec un prototype un poil plus léger que la version de série, qui se doit d'être bien fiable pour le grand public.


9h30: je démarre, traverse le village et monte directement la côte de Jainval, un bon kilomètre de mauvais goudron bien raide qui me fait passer de 205 à 340m d'altitude. Je me sens bien, du coup je force de plus en plus, je regarde le chrono au sommet: 7'53. C'est pas tous les jours que je passe sous les 8 minutes!


Mon record "Maison - sommet de Jainval" est de 6'58, j'en suis donc à 55 secondes alors qu'au début je roulais bien mais sans plus. C'est clairement un bon temps. Et il est vrai que sur le goudron on ne "sent" pas le Skeleton. Ce pneu a un gros rendement, c'est clair.


Je me dis alors que dans la boue je vais glisser de partout...Non!


Bien sûr ce n'est pas un Medusa, mais selon moi il ne glisse pas plus qu'un Taïpan. Cela s'explique par le fait que si le Taïpan a des crans plus hauts, il a aussi des crans plus larges (un pneu boue doit avoir des crans hauts, étroits et espacés). Les crans du Skeleton sont bas mais fins, ceci  compense-t-il cela? En tout cas je m'attendais à bien pire dans le cloaque de ce matin. Et encore je l'ai monté dans le sens préconisé par Hutchinson, mais si je le monte dans l'autre sens je gagnerai en traction (et, normalement, perdrai un peu en qualité de roulement).


Le volume supérieur au Black Mamba est intéressant pour le confort. Le Black Mamba est à réserver aux tracés très roulants et peu cassants, le Skeleton me paraît bien adapté aux "mauvais" terrains, d'ailleurs je suis passé plusieurs fois dans un tout nouveau single que je viens de tracer et où personne n'avait encore posé ses crampons, et le pneu s'est bien fait oublier. J'étais gonflé à  1,4 bar, je pense que j'aurais pu descendre encore un peu grâce au bon volume du pneu (que j'ai monté sans souci à la pompe à pied "normale"), mais dans ma tête je l'assimilais un peu trop au Black Mamba avec lequel on peut moins descendre en pression vu son faible volume.


Bref, pendant 2h05 rien n'a bronché, à part mon épaule gauche qui a un peu visité un tronc de hêtre au bas d'une descente de type "savon de Marseille" (ça c'est pour se chauffer pour l'ouverture de la coupe de France :-)   ). Pour le coup, "hêtre ou ne pas hêtre"...J'aurais bien choisi "ne pas hêtre" !


Mais revenons à notre Skeleton, qui malgré son nom n'est pas fait pour glisser comme une luge aux JO de Pyeongchang :-)


Mis à part ce comportement dans la boue nettement supérieur à mes attentes (et avec 1,2 bar au lieu de 1,4 ça aurait encore été supérieur), j'ai pu constater ses excellentes qualités de roulement, et une accroche latérale très intéressante. Ça ne m'étonne pas, le pneu a une section plus "carrée" qu'un Taïpan (du fait de la faible hauteur des crans centraux, les crans latéraux forment un épaulement assez agressif en dévers). Et l’usure ?...On en parlera plus tard !



Bref, cette  première sortie avec ce Skeleton à l'arrière aura été au-delà de mes espérances.


S'il pouvait soigner mon genou droit alors il serait parfait. Mais à l'impossible nul n'est tenu :-)

 

 


Un Skeleton pour en faire des tonnes


Imprimer cet article Imprimer cet article