XR 2018!

Article publié dans la rubrique Divers

Cet article parle de : , ,

Hier je récupérais mon Lapierre XR tout nouveau tout beau...Aujourd'hui, après quelques heures dessus il est configuré prêt à rouler en compétition: j'ai remis la potence Ritchey WCS 80mm de 2017 car mon long buste (nécessaire pour loger mes gros poumons :-)   ) a besoin de 10mm de plus que la potence d'origine, parfaite pour la grande majorité (potence + courte = meilleur coup de guidon).


J'ai aussi remis ma selle Fi:zi'k Tundra Carbon que j'avais achetée l'année dernière pour remplacer la Lapierre d'origine un peu lourde, un des rares "défauts" du modèle 2017, corrigé cette année puisque le XR Ultimate 2018 est justement monté d'origine avec une selle Fi:zi'k Tundra bien légère (but mine is still lighter, hé hé).


J'ai changé les pneus Maxxis pour des Hutchinson puisque cette marque me fait l'honneur de me fournir des (très bons) pneumatiques, que je ne manquerai pas de torturer une année durant :-)


La fourche a changé en 2018. La RS1 fait place à une SID World Cup. La RS1 fonctionne très bien, seulement ses fourreaux inversés libèrent les plongeurs qui tournent, ce qui rend le montage de la roue avant plus délicat qu'avec une fourche classique. La SID 2018 semble avoir une bonne rigidité donc tout devrait bien se passer!


Les roues ont évolué elles aussi. Pour la première fois Lapierre propose des roues carbone maison qui me paraissent à la fois légères et solides. Elles ressemblent fortement à des modèles alu que j'ai testées plus de 300 heures et qui n'avaient jamais bougé. J'ai changé le fond de jante d'origine pour un ruban adhésif Tesa qui fonctionne très bien pour passer une roue en Tubeless, et j'ai monté une paire de Python en attendant de savoir quel temps il fera lors de la première compétition :-)


L'e:i Shock disparaît. Ce système marchait à merveille, mais sa fiabilité n'atteignait pas sa qualité de fonctionnement. Il est remplacé par un blocage de fourche dual qui bloque les deux suspensions en un coup de pouce gauche en lieu et place de la gâchette de changement de plateau (merci le mono).


Le groupe SRAM Eagle "Gold" est du plus bel effet! Il fonctionne comme le noir mais apporte une touche classe au bike. Espérons que sa couleur m'aidera à glaner des médailles du même métal :-)


Le reste du XR est globalement noir, comme si Lapierre avait osé la couleur pour les modèles inférieurs, mais avait voulu conserver une touche "furtive" pour le haut de gamme, genre avion de chasse...Sur le coup ma femme l'a trouvé moins beau que le modèle 2017 avec ses touches de vert. Moi j'aime son look épuré. Mais bon, les goûts et les couleurs...





Black Bikes Matter !





La nouvelle géométrie du XR apparue en 2017 était top. En 2018 elle est toujours là. Le "cœur" de la bête est donc tout aussi performant qu'auparavant.


Je vous en dirai plus quand j'aurai roulé dessus! Pour l'instant la nuit et la neige fondue tombent, je vais plutôt faire un tour en salle :-)

Imprimer cet article Imprimer cet article