Sommedieue, une Coupe Grand-Est bien agréable

Article publié dans la rubrique Course

Cet article parle de : , , , ,

Cette course de Sommedieue gardera pour moi un parfum particulier, en effet elle marque une étape dans l’opération VTT Éducatif que je mène depuis deux ans. Romain Kasper, qui a débuté le vtt grâce à ce projet, a en effet couru son premier XCO!

 

Je lui en avais parlé, il hésitait à cause de son niveau et de son vélo (un B-Twin tout-suspendu à 300€...On va acheter des vtt 29'' "corrects" avec l'argent du VTT Éducatif!). Il a finalement eu envie de venir et m'a appelé dimanche soir, 13 minutes avant la clôture des inscriptions sur cicleweb sur ffc.fr! Du coup comme il voulait venir j'ai demandé à mon fils Jules s'il voulait tenter l'aventure lui aussi, et on a emmené deux cadets en coupe Grand-Est, une chose qui n'était pas arrivée à l'UCJV (le club dont je suis président) depuis longtemps.

 

Cette dimension éducative a été ma principale satisfaction de la journée.

 

L'autre, ce fut la belle bataille qu'on s'est livrés avec Fred Liebaut. Pour ma part j'étais venu très décontracté...et peut-être un peu entamé. En effet mardi matin j'ai fait une (première) grosse séance de natation avec des exercices d'hypoxie car je refais un cycle de PPG (après trois coupes de France à la suite il faut savoir changer d'orientation), et l'après-midi j'ai fait tout le circuit de Cross Mélaire (1er juillet chez moi, Coupe Grand-Est "venez nombreux") à pied en ramassant tout ce qui traînait et en coupant tout ce qu dépassait...La soir j'avais ma dose! Mais le mercredi de 8h à midi j'ai pas mal pratiqué avec les élèves (volley-ball + javelot) et le mercredi après-midi j'ai ressenti une fatigue assez logique. D'ailleurs le jeudi matin je ne pesais que 71,4kg (poids de forme plutôt 72,5). Et logiquement, j'ai eu faim dès 11h du matin, où j'ai englouti pâtes + gâteau de l'effort maison alors que d'habitude je mange l'un OU l'autre...J'ai donc mangé 3h35 avant le départ...enfin 3h45 car ledit départ a été retardé de 10 minutes...et pour couronner le tout j'ai oublié mon deuxième bidon à la maison! Je suis parti pour 4 tours avec un demi-bidon de produit énergétique (vive les économies d'énergie :)   )

 

Ça a été plutôt bien pendant trois tours, pendant lesquels je m'amusais à pousser des pointes dans certains "talus" puis à rouler "bon tempo" le reste du temps. Au début du 4ème tour j'ai voulu distancer Fred, mais à ce moment-là j'ai senti que je commençais à être sur la réserve...et quand à 2km de l'arrivée il m'a passé je me suis dit qu'il allait gagner, preuve que l'organisme commençait à demander du repos! J'ai quand même tenté de revenir sur lui avant le terrain de bicross, puis à 200m de l'arrivée je me suis relevé et l'ai félicité lorsqu'il m'a croisé dans sa dernière ligne droite. J'ai néanmoins remporté les "masters 50".

 

En tout cas c'était bien sympa! Le circuit est globalement rapide, mais il a été "relevé" de quelques obstacles techniques, dont un seul me résistait au repérage: la double bosse. Quand on a commencé à en sauter à 39 ans...Je n'ai pas osé la sauter en repérage...mais en course je me suis persuadé qu'elle était facile (la réception était douce) et je me suis lancé, et je l'ai bien passée les quatre tours.

 

C'est la troisième satisfaction de la journée!

 

La quatrième, c'est l'échauffement sur  le Till-Start Power 2018, qui a encore progressé par rapport à l'année dernière: deux rouleaux arrières en métal, un support de rouleaux un peu relevé et plus classe, et surtout un roulement plus onctueux qui donne envie de passer plus de temps sur l'engin! Que du bon.

 

Bref, aujourd'hui je ne vois que des satisfactions. Mon "petit" Jules a fait la course tranquille, et dès qu'on est rentrés à la maison il a fallu que j'aille le déposer à 4km de la maison, il est revenu en pêchant...La fatigue? Connaît pas! Moi j'ai soudain eu très faim et j'ai enchaîné entrecôte - taboulé - pomme - yaourt...Tout est cohérent.

 

 



Sur la boîte...enfin, sur la remorque ;-)








Romain court et termine son premier XCO!








Premier XCO pour Jules, qui n'a pas oublié de s'amuser!




Imprimer cet article Imprimer cet article