Villiers en Lieu la chaude ambiance

Article publié dans la rubrique Course

Cet article parle de : , ,

Damien Lorey trouve que je n'écris pas assez d'articles sur mon blog. Celui-là est pour toi Damien :-)


Damien faisait du vélo dans les catégories jeunes, je me souviens d'un stage vtt à Mélaire où je co-animais avec Vincent Julliot, qui avait prêté son X-Ride à Damien pour quelques exercices, où je m'étais dit qu'il aurait fait un bon descendeur ou enduriste...


Puis les années ont passé, Damien a plus ou moins cessé de rouler, a fondé une famille...et est revenu au sport, vélo notamment (mais pas que). Et nous voilà côte-à-côte hier soir au critérium de Villiers en Lieu! Une "2ème caté" FFC de 75km en 50 tours de 1,5km, avec météo et ambiance également chaudes. Et de nombreux élèves du collège La Noue où je travaille, autant dire que j'avais mon fan club, dont cette "maman collègue" qui m'encourageait "Allez Jean-Paul" et sa fille qui n'osait dire que "Allez Monsieur!". Trop mignon.


C'était ma première course route de l'année, il était temps...à 41 de moyenne ça réveille, d'autant que pendant la première heure j'ai eu l'impression de "digérer" le gâteau de l'effort mangé à 15h45 (pour un départ à 19h). Je suis resté sagement dans les roues en fin de peloton tout en écoutant le speaker donner les écarts avec l'échappée (4-5 coureurs, je ne sais pas trop, écart souvent vers la minute...).


"Cerise sur le gâteau", j'ai eu des problèmes de dérailleur arrière pendant toute la durée de l'épreuve, avec, à peu près une fois par tour, une vitesse qui descendait toute seule..."Accroche-toi J-P plus que 49 tours, 48, 47...". Dans la 2ème moitié de l'épreuve je me suis senti mieux au point de remonter en début de paquet et de placer ma petite mine à 4 tours de la fin. 2 tours tout seul 10 secondes devant le peloton m'ont permis de me mettre enfin à souffler et de me souvenir que le vélo dans les roues et la gueule au vent ça n'a rien à voir :-)


Réabsorbé par la meute j'ai quand même réussi à y rester sans problème et je termine au milieu de nulle part dans le peloton, bien content d'avoir fait une bonne séance de rythme. Damien quant à lui s'est bien arraché pour rester dans les roues mais à un moment donné ça n'a plus suffi. Mais avec de la persévérance dans quelque temps ça va le faire, allez Damien!


Et puis tu as gagné...cet article :-)

Imprimer cet article Imprimer cet article