Raid Villgu: une victoire bien sympathique!

Article publié dans la rubrique Course

Cet article parle de : , , , , ,

 

 

Tout est venu d'un appel d'Anthony Coupas il y a quelques mois, qui m'annonce qu'à partir de cette année le raid Villgu propose une catégorie relais. Je n'avais jamais fait ce Raid qui se court traditionnellement en duo avec vtt - course à pied - canoë - course à pied -canoë et 400m de course à pied. Mon genou droit ne me permet plus ce genre d'enchaînement.

 

Mais en relais ça change tout, et ça m'intéresse d'autant plus que le parcours vtt (32km - 550D+) s'approche fortement d'une durée de course genre "championnat vtt xco masters". Je dis donc banco à Anthony, qui me trouve un équipier coureur en la personne de Christian Sickler, pimpant vétéran de 58 ans (trois de plus que moi), avec qui je fais quelques réglages en canoë la veille de l'épreuve, au terme desquels il se dit que cette partie de l'épreuve sera son "pain noir"...Qu'importe, derrière lui je pousserai tout ce que je peux!

 

Revenons à Anthony Coupas (qui remporte la catégorie dur vétérans). On loge chez lui la veille de l'épreuve, la maison est pleine de gâteaux de l'effort et de barres énergétiques...maison! C'est sa mère ou l'ami Arnaud qui ont fait tout ça. Génial! D'autant plus génial que l'ensemble est de très haute tenue gustative et de très bonne qualité digestive...Une vraie réussite, à l'image de tout le Raid Villgu organisé de main de maître par l'Association La Montagne (qui organisera également les 3h vtt du Montsaugeonnais le 15 septembre prochain, et qui organise l'Eco Raid de la Vingeanne au printemps...C'est pas beau ça?).

 

Le "chef d'orchestre" du Raid Villgu est Stéphane Quequeville, que je retrouve avec plaisir après avoir fait quelques course avec lui il y a...Longtemps! Je crois me souvenir qu'on s'était déplacés ensemble sur la Filip Meirhaeghe en Belgique, un marathon de 100 bornes que j'avais remporté. Mais en quelle année? Disons entre 2003 et 2007...Je ne saurais être plus précis!

 

Mais revenons au Raid Villgu. Mon objectif est de "réviser les automatismes" d'une course d'environ 1h30, depuis l'échauffement, que je fais consciencieusement sur Mon Till-Start, jusqu'à la fin de course où je me mettrai "à plat ventre". Avant l'échauffement sur rouleaux je fais quelques minutes avec mon fils Jules, qui fait aussi l'épreuve en relais avec son ami Pol. A cet âge-là ce n'est pas donné: 32km vtt + 3km trail + 2 gros km canoë + 10km de trail non soldé + 2km canoë + 400m de course à pied (ensemble, pour franchir la ligne)...Ca peut faire réfléchir des ados. Ils ont réfléchi et se sont dit que ça leur plairait! Ca leur a plus, après l'arrivée ils ont joué au volley pendant une heure (!!!), puis au retour au bout de 5km de voiture ils dormaient tous les deux! La belle vie moi je dis...

 

Mais revenons à mon Raid Villgu! Départ fictif de 2km environ après quoi la voiture passe la troisième...Un frère Wertz se met à plat ventre et ça part comme en coupe de France. On sera plus vite rentrés :-)   Puis il s'écarte, je mets un bon relais, Simon Foutelet et Florentin Tonot aussi...on s'isole à trois et fera tout ensemble en s'entendant super bien, la plupart des singles pour Simon (il connaît le parcours, jusque-là il faisait partie de l'organisation), les "bouts droits" partagés, et les 20 dernières minutes où je mène plus car je sais qu'après je me reposerai surtout: 1h28 pour le vtt. Le Skeleton a été top à l'arrière. On creuse un bon trou sur la concurrence. Mon équipier Christian part seul en tête à pied (le temps que mes partenaires de vtt changent de chaussures) et creuse le trou. On attaque le premier canoë avec 5 minutes d'avance...et on en perd presque 4 à cause d'un flou sur une explication de trajet! Simon et Florentin nous reviennent au c...puis nous doublent juste avant l'arrivée. Puis Christian refait le trou sur les 10km de trail (à 58 ans il a la santé lui aussi!), on attaque les 2km de "canoë 2", on se renseigne bien sur le trajet :-) , mais une équipe se rapproche fort sur la fin...Je crois que c'est Foutelet - Tonot mais non! C'est Henry - Régnier, eux aussi en relais, qui viendront mourir à 50m de nous à l'arrivée! On a bien fait de se dépêcher! Même si sans notre grosse erreur de canoë 1, on aurait 3 minutes de plus de matelas...mais on ne refait pas une course d'une part, et d'autre part la victoire est sauvée alors...

 

Douche, repas, podium, ravito...dont on s'extasie devant la qualité...Jules et Pol assurent eux aussi et ont juste une micro-déception en constatant qu'il n'y pas de podium relais pour les jeunes. Ils oublient ça en deux secondes en jouant au volley et en perdant plusieurs fois le ballon dans le lac :-)

 

 

Que dire de plus? Que les 170 équipes présentes (150 duos et 20 relais) m'ont semblé toutes aussi heureuses que nous. C'est bien là l'essentiel.

 

 

 





On est bien contents!












Le podium, vert, comme l'épreuve...Et des médailles en CHOCOLAT, miam!












Ils l'ont fait ils sont contents!




Imprimer cet article Imprimer cet article