Veille de course, de Cross-Mélaire…

Article publié dans la rubrique Divers

Cet article parle de : , ,

D'habitude je parle de mes courses quand je les ai courues...et pourquoi pas parler un peu de ce qui se passe avant? Demain je cours le vélo du triathlon de Langres, auquel j'avais déjà participé en 2017, sur le S. Cette fois je double la mise, je ferai les 40km du M, un peu plus d'une heure de vélo, c'est bien, je suis dans le format horaire VTT XCO Masters.


Je vais profiter de cette course comme j'ai profité des précédentes pour peaufiner mon protocole d'échauffement. Il me semble que si je le durcis je roule mieux ensuite...mais jusqu'à quel point dois-je le durcir? That is the question and I still seek an answer...


J'aurai peut-être un peu de mal. En effet les deux jours suivants le Raid Villgu j'ai toussé (petite nature J-P, tu ne supportes pas les éclaboussures en canoë :-)   ), puis mercredi j'ai fait une belle séance natation (4000m, belles intensités, de l'hypoxie...), mais le jeudi j'avais le dos un peu "moins bien" et j'ai senti passer les 7h d'EPS avec des élèves en pleine forme, eux :-)


...Aujourd'hui, après une bonne grosse nuit (quoi de mieux pour que ça aille mieux!), j'ai bêché une demi-heure (Jules aime les petits pois, alors j'en plante), j'ai organisé l'emplacement des signaleurs du 1er juillet, puis j'ai fait 1h10 de vtt, le temps de constater que le tracé de Cross-Mélaire (rappel: 1er juillet 2018 :-)   ) avait bien séché. Lucas Duveaux (champion Grand-Est XCO Juniors) trouve le tracé génial ("Je m'amuse trop dessus" dit-il) et a fait un tour en 19 minutes, mais une petite partie devrait être supprimée et je l'imagine tourner aux alentours de 17' au tour si c'est sec (ce sera sec bien sûr :-)   ). Je suis comme lui, je me fais trop plaisir sur ce circuit, qui comporte de nombreux ajouts "fun" autour de la partie Est du tracé de Roc Mélaire organisé en 2011 - 2012. Mon objectif, en créant Cross-Mélaire, était de créer quelque chose de plus ludique que physique (et qui me sert en stage), et je crois que c'est réussi. Attendons néanmoins confirmation des coureurs le 1er juillet. Ce matin je me suis même régalé en montée, dans "L'Alpe d'Huez", une dizaine de lacets que j'ai peaufiné afin d'offrir pas mal de choix de trajectoires et de possibilités de doubler, ce qui est rarement le cas dans les ascensions. Attention aux block-pass en montée :-) !


Après cette "MTB Session" j'ai fait un peu d'abdos (faut pas mollir), puis j'ai sorti quelques patates de terre que j'ai cuisinées avec des haricots verts...et une truite de 45cm ramenée par Jules. Ce jeune mérite d'être mon fils :-) :-) :-)


Comme c'est une veille de course et que je pouvais me le permettre, je me suis allongé devant la télé histoire de comater un peu...ce qui fut fait devant la série "Rex" sur France 3! Pas de quoi se faire trop peur, hé hé.


Ensuite j'ai eu une surprise: le congélateur du frigo bourré de glace...Est-il resté ouvert par mégarde? J'ai débranché le frigo et attaqué le problème au sèche-cheveux. Radical pour décoller les blocs de glace des parois du freezer...et pour se faire une idée de la fonte de la banquise suite au réchauffement. J'ai déposé des blocs de glace dans un saladier, deux heures plus tard il en restait des petits bouts (..."Nous avons continué notre train de vie de folie, 200 ans plus tard il n'y avait plus de trace de glace sur Terre"...C'est un scénario envisageable).


Puis j'ai emmené Jules chez l'orthodontiste (ah les chicots d'ados...quoique les miens sont pas mal!) et ensuite on a bêché à nouveau, et planté les petits pois. Reste à attendre quelques mois avant dégustation.


Je remarque que cette année la nature est flamboyante. Jamais vu ça! Je pense que l'alternance orages - chaleur du mois de mai y est pour beaucoup. Mes salades sont énormes, mes vignes croulent déjà sous les grappes, tous les jours je cueille cassis - cerises - framboises, mes arbres fruitiers sont tous lourds de promesses, tout me semble nettement plus développé que l'année dernière à la même époque...Mais depuis dix jours c'est grand beau et sec et cela a stoppé la pousse normale des salades, qui commencent à monter...En tout cas la nature est d'une réactivité incroyable et c'est bien ainsi.


A demain à Langres pour quarante bornes de vélo de route à plat ventre!

Imprimer cet article Imprimer cet article