Sympathique victoire « Père et Fils »…en bike & run.

Article publié dans la rubrique Course

Cet article parle de : , , , ,

Il y a un mois mon fils Jules apprend que son habituel coéquipier Arthur ne pourra pas courir le bike & run de Bricon le dimanche 28 octobre. Je ne sais pas trop pourquoi l'idée germe en moi de le courir avec lui. Mon genou droit me handicape pour la course à pied, je me dis que je pourrai faire surtout le vtt et Jules surtout la course à pied...Ce n'est pas du tout ce qui s'est produit!

 

Je soumets l'idée à la petite famille qui approuve avec joie. Dans quelques années je ne pourrai plus faire ce genre de choses alors profitons!

 

Pendant la semaine qui précède je suis dans la Drôme, je fais de l'escalade toute la journée avec des potes par une météo de rêve, je n'ai pas pris de vélo, Jules n'est pas là car il a finalement été retenu pour un stage Grand-Est de volley...Chaque soir ou matin je fais 5 à 10 minutes d'éducatifs athlétiques histoire de réapprendre un peu à mes membres inférieurs et à mes pieds à  se placer. J'aime beaucoup la course à pied mais j'ai laissé tomber depuis 25 ans suite à mes problèmes de ménisque externe droit.

 

En août j'ai acheté une paire de Hooka One-One afin de moins souffrir du genou lors de marches en montagne. Je les porte pour les longues marches d'approche en falaise, et pour les éducatifs. Ça ne va pas trop mal, même si à la fin de la semaine d'escalade, le genou est gonflé suite à quelques mouvements de forte poussée dans des voies dures pour moi (7a).

 

Le samedi 27 octobre je passe une grande partie de la journée au volant pour rentrer à la maison avec des déposes covoiturage. Vers 16h30 je vais rouler 1h30, il fait encore "beau" (8°) mais pas pour longtemps. J'ai la sensation de nager dans le collant, je me pèse au retour: 69kg! J'ai perdu 2kg pendant les vacances escalade, à mon avis surtout dans les cuisses et mollets.

 

Le dimanche matin il fait 4° et un fort vent souffle...Tout va bien! On se rend à Bricon pour courir en "Père et Fils" notre premier (et dernier?) bike & run. Jules et moi feront équipe, Lolo fera les photos :-)

 

Le tracé comporte deux belles bosses, dont une raide sur route d'environ 300m à 10% interrompue aux deux tiers par une montée d'une petite dizaine d'escaliers. De quoi mettre certains poumons au taquet...

 

Dès le début de notre tour de reconnaissance j'ai l'impression que Jules est "arrêté". Depuis deux jours il a le nez bouché, et quand je dis bouché c'est bouché de chez bouché! J'ai beau courir "sans plus" dès que ça monte il n'arrive pas à me rejoindre à vtt! Est-ce mal engagé? Qui courra verra!

 

Je motive Jules (qui a l'air "ailleurs") et on réalise un échauffement assez complet notamment au niveau des éducatifs athlétiques.

 

Jules doit courir la course à pied initiale d'environ 500m avec cette fameuse bosse de l'église. D'habitude il sort dans les 5 premiers. Nos principaux rivaux (et néanmoins grands amis) sont Malo et Pol. Malo est très fort à pied. Il termine les 500m dans les 5 premiers mais pas de Jules à l'horizon...Jules arrive au-delà de la 30ème place!!! Un moment je me suis même dit "Il a dû chuter"...Pas du tout, il est "arrêté" comme je le pensais à l’échauffement.

 

Je saute sur le Lapierre XR et remonte dans la cohue. Je pose le XR juste après la montée et enchaîne à bloc à pied. Jules me rattrape 500m plus loin. Le circuit mesure 3050m, on doit le parcourir deux fois (+ les 500m à pied initiaux). A mi-circuit Je repars à pied en pensant faire un relais court pour préserver mon genou...Jules me rattrape 500m avec l'arrivée! Un relais moyennement calibré m'oblige à l'attendre 5 secondes à la transition, après laquelle il poursuit à vtt par la côte de l'église qu'il aborde 20m devant moi...Je produis un effort maximal, le rattrape, le double et lui mets 30m! Au sommet je suis prêt à vomir mais on a rattrapé Malo et Pol.

 

A partir de là je reste proche de Jules pour l'encourager. Il court un peu plus vite. Je prends juste un peu d'avance pour poser le XR, mais à nouveau Jules a un mal fou à me rattraper sur la fin de boucle où je monte la dernière côte à bloc à pied. Je l'appelle carrément 3 fois! Il réussit à rentrer pas très loin de l'arrivée et on gagne avec 32'' d'avance après être partis avec environ autant de retard.

 

Finalement Jules s'est bien battu avec des moyens très limités ce jour-là. De mon côté, à mesure que je refroidis, je ressens une sorte "d'élongation" à l'insertion de l'ischio-jambier gauche sur le fessier. Fallait pas non plus que je rêve...Je vais marcher doucement pendant 3 jours...

 

 


Après l'effort la réunion






Les poils aux pattes m'ont tenu chaud!





Elle est loin la grimpe torse nu dans la Drôme!







Ce matin, je suis allé tâter à nouveau du froid en taillant des bosses vtt pendant près de 3h par 2 degrés dans la forêt...Back in Haute-Marne :-)

Imprimer cet article Imprimer cet article