Le grand Sierck de Mélaire !

Article publié dans la rubrique Stages

Cet article parle de : , , , ,


Commençons par deux jolies satisfactions personnelles:

* Le samedi en fin d'après-midi, Théo Weber me dit qu'après le stage de l'année dernière il s'était évertué à refaire tout un tas d'exercices vus pendant le stage afin de les mémoriser, qu'il avait particulièrement travaillé des exercices de départ qui étaient un de ses points faibles, et qu'il avait noté noir sur blanc les exercices pratiqués pendant le stage...Il me dit que ce fut une des raisons de ses progrès en 2018, où il remporte la coupe de France Open en gagnant 3 manches sur 4.


* Un groupe de stagiaires me dit que selon eux le tracé de Cross-Mélaire (1er juillet 2018) était le plus beau de la saison Grand-Est...Vu le travail abattu pour le créer et le peaufiner ça me va droit au cœur! Mais mauvaise nouvelle: il n'y aura pas de Cross-Mélaire en 2019, cette année j'a ressenti trop de fatigue avec l'enchaînement d'organisation "Trace Verte 22 avril + Cross Mélaire 1er juillet", impression de ne jamais souffler...Mais ces deux retours (très) positifs font plaisir!




Depuis quelque temps j'ai donc noué des liens amicaux avec le club de Sierck et notamment son dynamique président Marc Thiriat, et après être allé animer un stage chez eux il y a quelques années, c'est le club qui depuis deux ans se déplace au petit paradis du vtt qu'est devenu le site de Mélaire.


Cette fois Marc avait dépêché une belle troupe de jeunes motivés ainsi que certains de leurs encadrants, afin soit de pratiquer des exercices pour progresser, soit d'observer les manières d'intervenir auprès d'un groupe afin de pouvoir animer des séances ultérieurement.


Ce stage durait deux jours ou presque: samedi complet + une grosse matinée le dimanche afin que l'après-midi je puisse aller ouvrir le bike and run de Suzannecourt à une envolée de pédales de Mélaire (on ne s'ennuie pas!).


En gros il était composé comme suit:


* PPG "Cardio-vasculaire" - "Musculaire" - "Proprioceptive" afin que le stagiaires voient différents types de pratique physique générale et laquelle pratiquer en fonction des besoins (par exemple un vététiste crosseur doit faire beaucoup d'exercices proprioceptifs dynamiques afin de "mimer" les invessants rattrapages de déséquilibres occasionnés par les obstaces vtt)

* Exercices variés de passage avant / arrière sur le vtt, talons hauts / talons bas, combinaison des deux...pour aboutir à des compressions / allègements qui permettent de gagner ou de conserver de la vitesse sans pédaler, et également de franchir des obstacles (bunny-hop...)

* Exercices de distance maximale sans pédaler après brève prise d'élan sur des singletracks, où il fallait donc se servir de ce que l'on venait d'apprendre sur les transferts de poids et allègements - compressions

* Sauts de mini-bosses (pas toujours si mini que ça...) que j'ai récemment formées sur le bord d'un single...Toujours besoin de mettre en pratique ces compressions - allègements...

* Même idée dans le "Canyon des Sangliers" qui propose une suite de compressions - allègements avec un joli "petit" saut en pain de sucre à la fin

* Un bon bout de single ludique pour terminer la matinée...En pensant toujours à faire le maximum sans pédaler grâce aux apprentissages de la matinée


* Un bon repas préparé par papa et maman Stéphan, auquel on arrive à 13h15...On n'a pas vu la matinée passer!


* Après-midi sur le Super Single que j'ai tracé il y a une dizaine d'années (9km techniques ininterrompus!) et que j'ai marqué à ses endroits les plus "fins" afin que les stagiaires puissent travailler diverses difficultés techniques en petits groupes. Au fur et à mesure du single le nombre  de stagiaires fatigués augmente, j'envoie successivement deux groupes dans des descentes qui permettent de retrouver la route et de remonter facilement à Mélaire. Pour la toute dernière section du single on n'est plus que cinq, et on rentre à Mélaire à 17h15, il commence à faire sombre! Bonne grosse journée de stage bien remplie!



Le dimanche:


* Maniabilité générale en guise d'échauffement

* Prises de vitesse en slaloms de configuration variées

* "Montées impossibles" soit seul soit après un départ à deux ou à trois (entrer le premier dans la montée), avec plus ou moins d'élan, sur braquets variés, assis - en danseuse...

* Départs avec défi "entrer le premier dans le single"

* Travail de descente du "Trou de la route" qui fait un peu stresser quelques stagiaires

* Superbe single descendant "Epaule Nord-Est de Mélaire" pour conclure en beauté (+ remontée à Mélaire!)

* Repas final vers 13h avant que j'aille ouvrir le bike and run de Suzannecourt



Mais un stage ne se raconte pas vraiment! Les exercices se vivent de l'intérieur, ils s'incorporent...Peut-être ferons-nous un stage ensemble un de ces jours qui sait?







Les Arts du Sierck !









Ethan voulait une photo avec moi...accordée ;-)









Moitié des stagiaires ont fini par descendre le Trou de la Route...Joli final!



Imprimer cet article Imprimer cet article